info@levestiairech.com
LNH

Top 10 : Joueurs avec des choses à prouver en 2020-2021

538Views

Avec la saison qui arrive dans un mois, quels sont les joueurs qui seront scrutés de plus près? Ces 10 joueurs sont à surveiller au cours de la prochaine campagne.

Frederik Andersen, Maple Leafs de Toronto

À sa dernière année de contrat, Anderson voudra bien sûr connaitre une grosse saison pour ainsi obtenir une nouvelle entente. Il est le gardien avec le plus de départs et le 3e au total des victoires depuis ses débuts à Toronto. Malheureusement, la dernière saison fut la pire de sa carrière. La qualité de son jeu n’est pas assez constante aux yeux de l’organisation. Anderson devra démontrer qu’il est prêt pour la saison écourtée. En plus, il devra être capable de voler une partie en série.

Sergei Bobrovsky, Panthers de la Floride

Après le départ de Roberto Luongo, les Panthers ont offert la lune à Bobrovsky. Un contrat de sept saisons et 70 millions a fait sauter la banque. Par contre, il fut une déception en saison régulière et en série ce ne fut mieux contre les Islanders. Mais le double gagnant du trophée Vézina est encore jeune à 32 ans. Il a tous les outils pour retrouver le sentier de la victoire et justifier son énorme compte en banque.

Philipp Grubauer, Avalanche du Colorado

est-ce que l’Avalanche a son gardien d’avenir pour être un prétendant au titre. La saison 2019-2020 n’a pas répondu à cette question. Une saison en dent de scie et une blessure à écourter la saison et Pavel Francouz lui a ravi son poste de numéro 1. Lorsque les séries sont arrivées, Grubauer s’est blessé à nouveau et les spéculations sur son endurance sont revenues. Avec la dernière année de son contrat, il devra prouver qu’il est le gardien d’avenir de l’équipe. Mais avant tout, il devra démontrer qu’il peut être en santé.

Matt Murray, Sénateurs d’Ottawa

Les Sénateurs ont été une équipe active lors de l’entre-saison avec une signature importante. En offrant un contrat de quatre ans et 6.25 millions par année, ils ont été chercher une pièce importante de leur reconstruction. Avec ce gagnant de deux Coupes Stanley, Murray est un gardien encore jeune, mais avec un bagage d’expérience qui devrait permettre à Ottawa de sortir des bas-fonds du classement.

Josh Anderson, Canadiens de Montréal

Plusieurs questions sont répondues avec Anderson. Est-ce que le CH avait besoin d’un gros ailier ? Est-ce que Montréal a payé trop cher pour ses services ? Anderson répond à ses deux questions.

En échangent Domi et un 3e choix au repêchage à Colombus pour Anderson, le Canadien adressait un besoin important pour l’organisation. Mais à 6 pieds 3 pouces et 220 libres, cet ailier est intimidant et pourra soutenir les petits attaquants du CH. L’inquiétude qui plane présentement est le rétablissement de sa blessure à l’épaule. S’il est en santé, on peut s’attendre à de belles choses de sa part. Il sera un joueur très scruté par les partisans montréalais. Il devra prouver que le contrat de 7 ans donné par Bergevin fut un risque payant.

Johnny Gaudreau, Flames de Calgary

Aucun autre joueur de la LNH ne fut autant parmi les rumeurs de transactions au cours des derniers mois. Pour l’instant, il est toujours un Flames en vue de la prochaine saison. Il voudra connaitre une saison impressionnante et ainsi faire oublier le désastre de la dernière année. Sinon les rumeurs referont surface. Si Gaudreau ne redevient pas la pièce maitresse des Flames, ceux-ci seraient tentés de l’échanger. Une transaction qui pourrait être bénéfique pour les deux.

Taylor Hall, Sabres de Buffalo

Hall a surpris tout le monde du hockey en signant un contrat d’une seule saison. Taylor mise tout sur cette campagne. Il aura toutes les chances de son côté en jouant avec Jack Eichel. Les conditions sont parfaites pour qu’il répète sa saison qui lui a permis de mettre la main sur le trophée Hart. Toutefois, s’il ne connait pas une grosse saison, les contrats à long terme pourraient ne pas être aussi intéressants lors de la prochaine saison morte.

Jack Hugues, Devils du New Jersey

Le premier choix au repêchage 2019 a connu une saison recrue désastreuse. Comparé à Patrick Kane, il n’a pas été à la hauteur des attentes mises sur lui. Un début qui n’est pas sans rappeler celui de Joe Thornton en 1997-1998. Les Devils espèrent que Hugues sera retrouver la magie qui ont fait de lui le premier choix devant Kaapo Kakko et Kirby Dach.

Jesse Puljujarvi, Oilers d’Edmonton

Un retour pour ce joueur qui s’est exilé en Europe. Repêché en 2016, en première ronde, il n’a jamais réussi à démontrer son talent et sa sélection hative. Toutefois, Holland et Tippet sont optimistes qu’un nouveau départ permettra à Puljujarvi d’avoir un rôle important au sein de l’équipe. À 22 ans, il a encore le temps de prouver sa valeur. Avec la possibilité de jouer avec McDavid et Draisaitl, il aura toutes les chances de se faire valoir.

Bobby Ryan, Red Wings de Détroit

L’inclusion de Ryan dans cette liste est purement à cause de son histoire. Bobby a admis au cours de la saison 2019-2020 qu’il avait un problème d’alcool. Il est entré volontairement dans le programme d’aide offert par la ligue en novembre 2019. Lors de son retour en février, il a dévoilé aux yeux des partisans ses démons avec la boisson. Il espérait que son histoire aide d’autres personnes à se battre contre l’alcoolisme. Son courage lui a valu le trophée Masterson. Il s’est entendu sur un contrat d’une saison avec Détroit pour démontrer qu’il a battu ses démons et qu’il a toujours ses qualités de buteurs redoutables.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.