info@levestiairech.com
LNH

Survol des Sharks de San Jose

Crédit: YouTube
214Views

Preview Sharks de San Jose 2021

Fiche 

Directeur Général: Doug Wilson 2003

Entraîneur: Bob Boughner 2019

29V. 36D. 5DP. 63PTS 

15ème dans l’Ouest, 29ème dans la LNH *NB:Classé  par pct de victoire

Meilleur buteur:  Kane (26 buts)

Meilleur pointeur: Meier (49 points)

Meilleur défenseur offensif: Burns (45 points; – 22)

Résumé de la saison 2019-20

Dire qu’il y a pas si longtemps, cette même équipe, avec pratiquement le même cœur, était en finale de la conférence de l’Ouest. L’année 2019-20 des Sharks a été pénible. Terminant au 29ème rang de la ligue, la 27ème moyenne de buts marqués (2,6), É-25ème pour la moyenne de buts encaissés (3,23), le 23ème avantage numérique (17,5%) et BOOM! Avec une efficacité de 85,7% en désavantage numérique, San Jose est numéro un à ce chapitre, mais c’est bien le seul. Pour le directeur Général, Doug Wilson, c’est à 

“Tomas Hertl, Timo Meier, Kevin Labanc… c’est à eux de jouer. Ils doivent hausser leur jeu à un autre niveau”

LNH.com

La saison a été longue pour les gardiens, Aaron Dell ne sera pas de retour et pourtant il n’a pas été le plus catastrophique des deux gardiens réguliers. Dell a participé à 33 rencontres maintenant une moyenne de 3,01 et une efficacité de ,907. De son côté, Martin Jones a participé à 41 rencontres, avec une moyenne de 3,00 et une efficacité de ,896. Pour Jones c’est une deuxième saison difficile, en 2018-19 il avait une moyenne de 2,94 et une efficacité de ,896. 

Les gros canons de la défensive des Sharks ont connu l’une des pires saisons de leurs carrières respectives. Burns a cumulé 45 points en 70 rencontres. Il semble normal de ralentir pour lui puisqu’il avance en âge. Pour Karlsson, étonnamment, il a été encore une fois frappé par des blessures. Il aura participé à 56 rencontres et cumulé 40 points. Le départ de Brenden Dillon se fera sentir lui qui avait connu une bonne saison avec 14 points en 59 matchs, mais il est surtout connu pour son jeu physique défensif. Avec ses 178 mises en échec en 59 matchs, Dillon a été l’homme le plus intense de l’organisation, malgré qu’il a terminé sa saison à Washington. 

À l’attaque, si Tomas Hertl  ne s’était pas blessé, il aurait pu terminer au premier rang des pointeurs chez les Sharks. Il a toutefois été limité à 48 rencontres lors desquelles il a récolté un très respectable 36 points. Pour Logan Couture, il aura été limité à 52 rencontres, en lien avec une blessure à la cheville. Il a terminé la saison avec 39 points. Timo Meier est encore jeune et pourtant il a su terminer au premier rang des pointeurs de l’équipe. Avec ses 49 points en 70 matchs, nous croyons qu’il a le potentiel d’en faire un peu plus, mais ses résultats dans le contexte sont respectables. Evander Kane semble avoir trouvé sa niche à San Jose, il a été le meilleur buteur de l’équipe avec ses 26 buts. À 47 points, il vient tout juste après Meier pour les points. Pour Kevin Labanc, l’équipe s’attend à plus. Il a terminé la saison avec 33 points en 70 matchs et un impressionnant -33.

Les départs et arrivées

Le départ de Brenden Dillon s’est déjà fait sentir. Sa présence physique manque à San Jose. Sa présence et le leadership de Big Joe qui s’alignera avec les Leafs cette saison, vont manquer aux Sharks. 

Le retour de Patrick Marleau en Californie n’aura pas un impact sur le top 6, mais il aura assurément un impact sur le leadership de l’équipe. Rapatriant le vieux Marleau, les Sharks donnent encore une année aux plus jeunes pour prendre les rênes du leadership de l’équipe. Dans le cas de Devan Dubnyk, sa dernière saison a été difficile lui aussi. Comme Martin Jones, Dubnyk n’a pas connu sa meilleure saison au Minnesota. Résultat, il s’amène à San Jose. Le pari que Doug Wilson prend c’est que Dubnyk et Jones ont connu de bonnes saisons il y a quelques années. Selon lui, la fatigue a influencé les performances des deux gardiens. Il croit qu’en accordant un peu de repos aux gardiens en utilisant un tandem, les deux gardiens pourraient revenir à leurs statistiques d’il-y-a quelques saisons. Les arrivées de Donato et Nieto sont essentiellement dans l’optique d’ajouter de la profondeur. 

Des jeunes qui pourraient s’établir

Alexander Chmelevski a terminé au deuxième rang des recrues chez les Barracudas dans la Ligue Américaine. Il a terminé sa saison en feu, en témoigne ses 11 points en 21 matchs. Il est connu comme étant un fabricant de jeu, bonne vision, mains habiles, mais un peu trop lent pour la LNH. Il pourrait toutefois avoir sa passe quand même pour la LNH cette saison. 

Joachim Blichfeld, un ailier droit de 22 ans, choix de 7ème ronde en 2016. Qui parle de choix tardifs, parle de Blichfeld. Sa progression est épatante. Il est un bon compteur qui doit améliorer son jeu défensif. En 44 rencontres l’an passée dans la AHL, il a compté 16 fois et récolté autant de passe pour 32 points. Au moment d’écrire ses lignes, il jouait au Danemark et avait récolté 12 points en 12 rencontres. Il pourrait avoir sa chance dès cette saison.

À 20 ans, l’ancien choix de premier tour en 2018 des Sharks pourrait s’amener dans la LNH dès cette saison. Après avoir connu une deuxième saison de 70 points et plus dans la OHL, il n’a plus rien à prouver dans le junior. S’ il connait un bon camp, il pourrait voir de l’action à San Jose cette saison.

Alignement possible

AG C AD

Meier Couture Labanc

Kane Hertl Donato

Nieto Gambrell Blichfeld

Sorensen Marleau Noesen

S: Leonard, Chmelevski, Kellman

DG. DD

Simek. Burns

Vlasic. Karlsson

Ferraro Middleton

S: Merkley

G

Jones

Dubnyk

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.