info@levestiairech.com
LNH

Survol des Ducks d’Anaheim

Usnews

Survol 2021 Ducks Anaheim

392Views

Fiche

Directeur Général: Bob Murray 2008

Entraîneur: Dallas Eakins 2019

29V. 33D. 9DP. 67PTS

13ème dans l’Ouest, 27ème dans la LNH

Meilleur buteur: Henrique (26 buts)

Meilleur pointeur: Henrique (43 points)

Meilleur défenseur offensif: Fowler (29 points; 0 différentiel)

Résumé de la saison 2019-20

            La saison 2019-20 des Ducks a été éprouvante, la reconstruction bat son plein à Anaheim et les temps sont durs. Pour le directeur général, Bob Murray: La reconstruction n’est pas une raison pour la médiocrité. Reste que dans les faits, il est difficile d’être très performant lorsque vos vétérans ignorent s’ ils vont être encore là dans un an ou deux. Pour les jeunes, ils tentent de se prouver mais il est parfois difficile de s’établir dans la LNH. Aucun espoir des Ducks, âgé de moins de 25 ans, n’a obtenu plus de 25 points la saison dernière. Évidemment, pour un joueur comme Maxime Comtois, 21 ans, d’avoir passé de la LNH à la ligue américaine à quelques reprises n’aide pas pour la stabilité de sa production.

            Fort d’un petit 29 victoires l’an passé, les résultats d’équipe ont été déplorables. Une moyenne de but marqué de 2,56 place les Ducks au 29ème rang dans la ligue. L’organisation peine à marquer mais ne peine pas à se faire marquer, eux qui ont enregistré une moyenne de buts accordés de 3,19. Pour les gardiens, l’année est à oublier. John Gibson a maintenu une moyenne de 3,00 ainsi qu’une efficacité de.904 en 51 rencontres. Pour Ryan Miller, la réalité était guère mieux avec une moyenne de 3,10 et une efficacité de .907 en 23 rencontres.

Les départs et arrivées

            Les départs furent nombreux à la défensive. Les départs de Michael Del Zotto et Erik Gudbranson, respectivement 49 et 44 rencontres joués, seront les plus remarqués. Del Zotto ne semble pas s’établir pour aucune organisation, s’y cache un problème d’attitude selon la rumeur. Pour Gudbranson, son départ devrait être pallié par l’arrivée de Kevin Shattenkirk. Le défenseur Matt Irwin a également quitté le navire, mais pour sa part il n’a joué que 9 rencontres avec les Ducks l’an passée.Son départ ne devrait pas trop se faire sentir.

            Le gardien vétéran Ryan Miller n’aura pas convaincu l’organisation et il ne reviendra pas avec l’équipe l’an prochain. Du moins, pour le moment, il n’est pas dans les plans. Il est très peu probable de voir les Ducks libérer de l’espace pour garder le vétéran de 40 ans une saison de plus.

            La signature du défenseur expérimenté Kevin Shattenkirk semble être l’ajout le plus important de la saison morte. Fort d’une saison de 34 points en 70 rencontres avec le Lightning, plus une bague de la coupe Stanley. Shattenkirk s’amène avec une énergie nouvelle et s’ il se maintient, il devrait aider à relancer l’avantage numérique et peut-être augmenter le rendement offensif de Cam Fowler. Ceci étant, les Ducks ne sont pas Tampa Bay, alors il semble logique de croire à un ralentissement de sa part. Le joueur de centre Derek Grant s’est également joint à l’équipe. Son impact devrait être plus réduit, lui qui avait totalisé 25 points en 56 rencontres l’an passée.

Des jeunes qui pourraient s’établir

            La porte est ouverte aux jeunes qui se prouveront au camp, mais deux noms devraient trouver le moyen de forcer la main un peu plus que les autres. Du nombre je pense à Maxime Comtois, l’ailier gauche de 21 ans, choix de deuxième ronde en 2017, pourrait s’établir. Dès l’an prochain, Comtois pourrait être un régulier de l’organisation d’Anaheim. Lui qui a totalisé 24 points en 31 rencontres dans la ligue Américaine, il avait eu des performances en dents de scie lors de son passage à Anaheim. Il devra prouver à l’organisation qu’il mérite sa place, mais il semble avoir une longueur d’avance. Il avait totalisé 11 points en 29 rencontres avec les Ducks.

            Le jeune Trevor Zegras, un centre de 19 ans, choix de première ronde en 2019, pourrait arriver également. Pour Zegras, ses preuves sont encore plus à faire que pour Comtois, mais il semble avoir le talent pour le faire. Lui qui a connu une bonne première saison en NCAA l’a passée avec 36 points en 33 rencontres, il a été le joueur le plus productif des États-Unis aux championnats juniors mondial.

Alignement possible

AG                                                      C                                             AD

Silfverberg                                          Henrique                                 Rakell

Comtois                                              Getzlaf                                    Heinen

Milano                                                 Steel                                       Terry

Jones                                                 Grant                                      Rowney         

S: Deslaurier, Zegras

                        DG                                                     DD

                        Lindholm                                             Manson

                        Fowler                                                Shattenkirk                

                        Larsson                                              Djoos

                        S: Mahura, Curran

                                                           G

                                                           Gibson

                                                           Stolarz

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.