info@levestiairech.com
LNH

Selanne aurait pu jouer avec Lemieux… si seulement.

TBNewsWatch.com
336Views

Dans un article paru le 27 novembre, Josh Yohe et Rob Rossi de The Athletic racontent que les Penguins sont passés, fort probablement, proche d’avoir Teemu Selanne. La petite histoire qui aurait pu menée à un trio légendaire.

Une transaction avortée aurait pu tout changé

Le tout doit commencer avec un point de rupture bien précis. Février 1988 les Penguins sont prometteurs, mais ils ont besoin d’un gardien. Eddie Johnston, alors directeur général, termine les pourparlers d’une transaction qui aurait amené Andy Moog à Pittsburgh. L’équipe bataillait pour une place en série et Moog qui était performant, avait demandé un échange aux Oilers quelques mois plus tôt. En échange, les Oilers demandaient un jeune gardien et le choix de première ronde du repêchage de 1988. À la dernière minute, le propriétaire de l’époque Edward DeBartolo met un frein à la transaction. C’est à ce moment que tout bascule. DeBartolo avait agi sur les conseils de son ami Tony Esposito qui remplace Johnston en avril 1988.

Cette période charnière de février à avril aurait pu changer complètement le visage des Penguins. Si DeBartolo n’était pas intervenu, Johnston aurait transigé le choix de première ronde 1988, mais si DeBartolo intervient et laisse une plus longue chance à Johnston? La magie aurait opéré. 

Si Johnston avait choisi au repêchage de 1988

La réalité étant que Johnston a été renvoyé en avril, Tony Esposito jète son dévolu sur Darrin Shannon en première ronde. Shannon ne joue que 506 rencontres dans la LNH avec les Sabres, les Jets et les Coyotes. Il a été échangé avant même de jouer pour les Penguins. 

Pour Eddie Johnston, après l’échec de la transaction pour Andy Moog, il était particulièrement attiré par un joueur européen. La direction complète rêvait au jeune Teemu Selanne. Pour les autres équipes de la LNH, les joueurs européens n’étaient pas les plus recherchés. Dans le cas particulier de Selanne, il ne pouvait jouer dans la LNH avant 4 ans. Il devait faire son service militaire en Finlande. Ce délai d’attente était un problème aux yeux d’Esposito, mais pas aux yeux de Johnston. Selon The Athletic, Johnston ne s’est jamais caché.

“Johnston, toutefois, ne voyait aucun problème à le faire [choisir un européen] et il a insisté à plusieurs occasions qu’il n’aurait pas hésité à choisir Selanne.”

– The Athletic

Un trio de légendes

D’avoir sélectionné Teemu Selanne lors du repêchage de 1988 aurait changé le visage de pratiquement toutes les équipes qui ont choisi avant les Jets. Selanne n’aura joué que quatres saisons avec les Jets avant d’être échangé aux Ducks mais cette transaction n’aurait pas eu lieu à Pittsburgh. La situation des Jets financièrement était compliquée, trop de joueurs d’avants payé au gros prix, mais pas de relève à la défensive. Selanne n’aurait jamais quitté Winnipeg si n’eût été d’une réflexion financière à long terme pour une franchise qui allait déménager. 

Nous pouvons donc penser que Selanne aurait joué de 1992-93 à 2000-01 avec les Penguins. De la saison 1992-93 à la saison 1996-97, il aurait joué aux côtés d’un certain Mario Lemieux et de 1992-93 à 2000-01 avec Jaromir Jagr! Jagr et Selanne étant des ailiers droit, disons que l’un d’eux aurait pu jouer à gauche. Voilà qui doit faire saliver plus d’un. Pour la saison 1992-93, Mario Lemieux totalise 160 points, Selanne 132 et Jagr un petit 94. La saison 1995-96, Lemieux compte 161 points, Jagr 149 et Selanne 108. Au total, Selanne aurait joué 625 rencontres avec les Penguins totalisant 372 buts et 416 assistes pour 788 points.

Parions que Pittsburgh aurait bien aimé avoir Selanne lors des saisons 1997-98 à 1999-00, trois saisons où Lemieux n’a pas joué au prise avec des douleurs au dos. Johnston a été renvoyé, Selanne a été trahi par les Jets et rien de tout ça ne s’est réalisé… si seulement.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.