info@levestiairech.com
Canadiens

Roussel insulte Gallagher

856Views

L’interdiction de passer les frontières américaines force la Ligue nationale de hockey à s’ajuster. Lors de la prochaine saison, nous aurons droit à de nouvelles divisions incluant une division canadienne pour le plaisir des partisans. L’engouement est fort au Canada et il est facile de s’imaginer développer de nouvelles rivalités excitantes sur notre territoire.

Cette semaine à On Jase, Martin Lemay et Yanick Lévesque accueillaient Antoine Roussel en entrevue pour discuter de la prochaine saison. Ce dernier s’est prononcé sur la possibilité de voir une division complètement canadienne et d’affronter le Canadiens de Montréal avec leurs nouvelles acquisitions. 

« Je pense qu’ils vont faire plaisir à beaucoup de partisans cette année. Ils n’auront plus les Bruins dans leur face, donc ils vont peut-être pouvoir prendre leur rythme. Le Canadien s’est excessivement amélioré et j’ai toujours trouvé que le Canadien était une équipe difficile à affronter en raison du rythme rapide qu’il impose à un match »

Les hostilités sont lancés

Avec l’impossibilité de traverser les frontières, les Canucks risquent de devoir affronter le CH lors de plusieurs matchs durant la saison. Avoir un agitateur comme Roussel dans leur face n’est certainement pas le scénario le plus plaisant pour Montréal. Les amateurs, eux, auront un malin plaisir à voir des confrontations dynamisées de cette façon. Lors d’une question d’un amateur qui s’amusait à imaginer le sourire de Gallagher et celui de Roussel lors d’un match au Centre Bell et de les voir développer une grande rivalité, le joueur des Canucks s’est exprimé. 

« C’est sûr, sauf que moi j’ai la réputation de répondre de mes actes aussi par contre »

On ne se plaindrait pas de voir une telle rivalité entre ces deux équipes en pleines ascensions.  
Espérons que ses mots viennent aux oreilles de Gally!

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.