info@levestiairech.com
Canadiens

Un bon retour au jeu pour Mattias Norlinder

872Views

Mattias Norlinder, choix de troisième ronde en 2019, est clairement l’un des meilleurs espoirs du Canadien à la défense. En effet, il allie un très bon sens de la glace avec un patin de haut calibre, un arsenal de tirs très impressionnant, une première passe précise, un bon talent de fabricant de jeu, et un maniement de rondelle rien de moins qu’élite pour un défenseur.

De même, il alimente très bien ses coéquipiers sur le jeu de puissance, une qualité dont manque cruellement l’équipe depuis le départ de Markov.

Cette vidéo illustre bien les habiletés de Norlinder sur l’avantage numérique:

Bien sûr, il n’est pas parfait, et prend à ce titre trop de chances offensivement, s’avançant fréquemment trop loin en territoire ennemi. De plus, Norlinder exécute très souvent des jeux au fort potentiel offensif mais risqués, commet trop de revirements, n’est certes pas le plus grand ni le plus physique, et se complique souvent la tâche quand un petit jeu simple ferait mieux l’affaire plutôt que d’essayer de feinter trois joueurs adverses.

Il se montre aussi parfois coupable d’erreurs défensives des plus faciles à éviter, des crampes au cerveau communes aux jeunes défenseurs.

Voir ici cette vidéo de certaines de ses pires erreurs:

La saison 2020-2021 de Norlinder, remplie de succès mais freinée pour un temps par les blessures

En observant de plus près ses performances cette saison, sa première dans la SHL, il apparaît assez clairement que Norlinder a bien progressé durant la saison morte. En outre, il est visiblement un peu plus rapide, plus fluide, et légèrement plus fort physiquement qu’il ne semblait l’être l’an passé dans la seconde ligue de hockey professionnel de Suède, la Allsvenskan.

Le jeune espoir des Canadiens joue bien dans l’ensemble cette année pour Frölunda, se voyant offrir comme résultat près de 18 minutes de temps de jeu en moyenne par son entraîneur.

Autre fait important, Mattias Norlinder semble opérer une transition vers un style de jeu moins ouvert, plus hermétique, et ses lectures de jeu défensives et ses replis sont nettement améliorés depuis son acquisition par l’équipe lors du repêchage de 2019.

Par ailleurs, tous ces développements positifs sont les gages d’un avenir qui s’annonce prometteur dans la LNH en plus de ravir son entraîneur, Roger Rönnberg.

Voir ici cet article sur les louanges de l’entraîneur de Frölunda à l’égard du jeune joueur:

https://www.habseyesontheprize.com/analysis/2020/11/1/21526444/mattias-norlinder-video-analysis-developing-into-two-way-defenceman-defence-skill-ronnberg-quotes

Du point de vue de la production offensive, sa saison dans la SHL avait bien débuté, avec 2 points en 4 parties, mais un certain manque d’opportunisme généralisé des attaquants combiné au brio (et à la chance) des gardiens que le club de hockey Frölunda a affronté ont affecté négativement les rendements de tous les membres du club, dont Norlinder.

Celui-ci, qui s’est mérité un poste à droite au sein d’une deuxième paire de défenseurs pour ses performances, n’avait donc récolté que 3 points en 14 matchs avant d’essuyer une blessure à l’épaule sur un jeu d’apparence bénin avec l’équipe nationale suédoise, le 7 Novembre 2020.

Retour au jeu sans anicroches pour Mattias Norlinder

Cette blessure allait le garder plus de trois semaines à l’écart du jeu. Mais elle ne ralentirait au final pas le moins du monde Norlinder. À preuve, il a excellé dès son retour sur la patinoire et s’est vu décerné plus de temps de glace (18:31) que la moyenne de ses 13 premiers engagements (18:06).

Depuis, il n’a rien fait d’autre que de continuer à produire des chances de marquer pour ses coéquipiers, chances qu’ils n’ont pas réussi à concrétiser en buts, il faut l’avouer.

La production offensive n’est pas aussi forte qu’espéré il est vrai, mais son jeu est très solide en dépit des statistiques, et si on regarde à travers la SHL Norlinder se classe tout de même parmi les meilleurs jeunes défenseurs.

Bon, Heinola (14 points et 19 matchs), Seider (8 points en 12 parties) et Lundkvist (11 points en 19 affrontements) font mieux, mais Norlinder produit à un rythme similaire que Broberg (8e en 2019, EDM), mieux que Bjornfot (22e en 2019, LA) et beaucoup d’autres.

En définitive, le potentiel est là pour qu’avec encore quelques années de développement Mattias Norlinder puisse devenir un rouage important dans l’organisation des Canadiens de Montréal. Et en revenant si fort d’une blessure à l’épaule, Norlinder montre beaucoup de caractère, ce qui augure bien pour lui dans la Ligue nationale.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.