info@levestiairech.com
LNH

Les Rangers évitent l’arbitrage pour Strome et Lemieux

394Views

 Les Rangers de New York ont annoncé respectivement, jeudi 5 novembre et vendredi 6 novembre, les signatures des attaquants Ryan Strome et Brendan Lemieux. Évitant ainsi du même coup l’arbitrage salarial. Le centre Ryan Strome a accepté une prolongation de contrat de deux ans pour une valeur moyenne de 4,5M par année. Son coéquipier Brendan Lemieux a signé une entente le lendemain d’une valeur moyenne de 1,55M par année, pour les deux prochaines saisons. L’arbitrage étant très souvent un processus laborieux et frustrant, l’équipe s’est assurée d’éviter les tensions avec les deux jeunes vétérans. Du même coup elle s’assure d’un impact réduit sur le cap pour les deux prochaines années soit pour le temps prévu du gel du cap salarial.

Lettre aux fans 2018, New York Rangers sur Twitter

Consolider la reconstruction

 La reconstruction des Rangers n’était pas prévue s’étaler sur dix ans. Les performances de l’équipe l’an dernier semblent confirmer qu’elle sera compétitive et ce très rapidement. L’addition de Artemi Panarin lors de la saison morte 2019 aura été un point fort de cette reconstruction rapide. Totalisant 95 points en seulement 69 rencontres, Panarin a connu la meilleure saison de sa carrière tout comme Zibanejad, Buchnevich, DeAngelo et Strome. Ajoutez les performances épatantes du jeune défenseur Adam Fox, le haut potentiel de Kaapo Kakko, les performances prometteuses du gardien russe Igor Shesterkin et le premier choix au total pour l’encan amateur de 2020. Le mixte semble être parfait.

Il ne reste qu’à consolider le tout et pour ce faire il fallait s’assurer d’une stabilité en conservant les jeunes vétérans. Le top 6 devait être assuré et il le sera. La prolongation de contrat de 7 ans à l’ailier gauche de 29 ans Chris Kreider ainsi que le contrat de 7 ans accordé un an plus tôt à l’attaquant étoile Artemi Panarin posent des bases solides pour le top 6. Zibanejad est sous contrat jusqu’à 2022. L’équipe devait également s’assurer de conserver les services du deuxième joueur de centre en 2019, Ryan Strome.

Solidifier le top 6

 Ryan Strome a connu une carrière plutôt instable, mais il semble avoir trouvé ses repères à New York. David Quinn n’a pas hésité de l’utiliser en supériorité numérique, en désavantage numérique ou sur l’alignement partant. Son temps d’utilisation moyen de 19:35 minutes fait de lui le troisième attaquant le plus utilisé derrière Zibanejad et Panarin. Il est donc impossible de douter de l’importance du rôle accordé et de la confiance donnée à Strome. Le développement des jeunes Chytil et Howden au centre sera à suivre.

Pour le moment, les deux premiers postes de centre sont bien occupés. Les Rangers devaient donc s’assurer de conserver leur deuxième centre. Toujours en considérant la réalité du gel salarial pour les deux prochaines saisons. C’est ce qu’ils ont fait en accordant respectable contrat de 4,5M pour deux ans à Strome. Pour le moins qu’on puisse dire, les Rangers sont bien armés offensivement pour les deux prochaines années.

Un agitateur hors pair

 Dans le cas de Brendan Lemieux, le rôle est certes bien différent, mais non moins nécessaire. Âgé de 24 ans, l’ailier gauche est surtout connu pour son caractère bouillant et son attitude dérangeante. Totalisant 111 minutes de pénalité en 59 rencontres il est le joueur, de loins, le plus pénalisé de l’organisation. Sa présence physique est indéniable ayant distribué 164 mises en échecs avec une utilisation moyenne de 12:52 minutes. Comme quoi il fait sentir sa présence à chaque fois qu’il saute sur la glace. Malgré qu’il ne soit pas top 6 il pourra tout de même changer le momentum d’une rencontre à sa façon.

 Ajoutons l’arrivée de Lafrenière à cette offensive déjà prometteuse. Tout semble indiquer que cette équipe sera dynamique pour les années à venir. Un bon spectacle à prévoir au Madison Square Garden.

À lire ensuite:

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.