info@levestiairech.com
Canadiens

Profil de joueur : Jake Allen

505Views

Carrière junior

Jake Allen est originaire de Fredericton au Nouveau-Brunswick, âgé maintenant de 30 ans, il fût repêché en deuxième ronde, 38e au total en 2008.

Il a passé la majorité de son hockey junior avec les Juniors de Montréal où il y a disputé 76 rencontres. Il a toutefois connu sa meilleure saison junior avec les Voltigeurs de Drummondville, avec une moyenne de but alloué de 1,75 et un pourcentage d’efficacité de 0,933 %, et ce en 22 parties.

Par la suite, il a continué son développement dans la Ligue américaine avec les Peoria Rivermen. Il fut en mesure de reproduire les mêmes statistiques qu’au junior et à ce moment, on pouvait entrevoir la possibilité d’une future carrière dans la LNH.

Ses débuts dans la LNH

Jake Allen a réussi à percer l’alignement des Blues en 2012-2013. Une saison qui fût marquée par un lock-out et l’on y joua que 48 parties. Or, Allen, participant à 15 des 48 matchs de son équipe, fut en mesure de démontrer toute l’étendue de son talent. Avec une fiche de 9-4 et des statistiques respectables pour une première saison chez les pros.

En 2014-2015, il connut la meilleure saison de sa carrière. Avec une fiche de 22-7-4, un pourcentage d’efficacité de 0,913 % et une moyenne de but alloué de 2,28. C’est vraiment à ce moment que Jake Allen fût en mesure de s’établir comme gardien numéro 1 des Blues de Saint-Louis. Il a d’ailleur soutiré le poste de numéro 1 qu’occupait Brian Elliott à l’époque.

Un manque de constance

Malgré la régularité au niveau des statistiques, Jake Allen n’a jamais vraiment été de propulser son équipe à un autre niveau. Pour plusieurs, la force des Blues de Saint-Louis au courant des dernières années fut très certainement leur défensive. Malgré leur brio en saison régulière, ils ont eu beaucoup de difficulté le transposé en série éliminatoire. Jake Allen fut souvent critiqué pour son manque de constance dans les matchs important.

Il ne semblait pas en mesure de faire les arrêts importants ou de gagner des matchs serrés quand son équipe en avait le plus besoin.

La Coupe Stanley

La carrière de Jake Allen a pris une tout autre allure lors de la conquête de la Coupe Stanler en 2018-2019. Alors qu’il était le gardien numéro 1 des Blues pendant quelques saisons, il fut remplacé par Jordan Binnington au moment où les Blues n’allaient nulle part.

Plusieurs sont familiers avec le parcours extraordinaire de Binnington qui mena les Blues à leur première conquête. Or, avec moins de matchs joués durant cette saison, Allen a paru beaucoup plus à l’aise dans un poste de numéro 2.

Il en va de même quant à la dernière saison, ou en 24 matchs, il a réussi à cumuler des statistiques impressionnantes. Un taux d’efficacité de 0,927 %, une première pour lui.

Un nouveau rôle

Les récents résultats de Jake Allen en tant que numéro 2 l’ont très probablement amené en Montréal pour seconder Carey Price. Le poste de numéro 2 à Montréal fut un problème majeur lors des dernières saisons, allant même jusqu’à priver le CH d’une place en série à quelques reprises.

Il sera intéressant de constater dans quelle mesure Jake Allen répondra à la pression de Montréal. Bien qu’il ait démontré sa capacité d’évoluer en tant que numéro 2 d’une équipe, ses performances dans les moments sous pression restent un point d’interrogation.

Croyez-vous qu’il sera un bon adjoint à Carey Price ?

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.