info@levestiairech.com
LNH

Pool 2021 : 10 joueurs à éviter [partie 1]

1.49KViews

On sait déjà depuis un moment que le hockey recommence le 13 janvier prochain. Toutefois, hier, le fameux Grand Pool RDS a été mis en ligne, lançant officiellement la saison des poolers.

De ce fait, que vous utilisez le pool de RDS, celui d’une autre plateforme ou que vous vous en faites un « maison », la réussite est la seule option. Dans cette optique, je vous ai préparé une liste de 10 joueurs à prendre et de 10 à éviter afin d’éclaircir vos choix.

Et donc pour garder le meilleur pour la fin, aujourd’hui, ce sera les 10 joueurs à éviter.

À éviter :

  1. Nikita Kucherov : Je m’adresse au 1% des poolers de RDS l’ayant choisi et qui se disent fan de hockey. Il va rater toute la saison! Reprenez vous pendant qu’il est encore temps…

2. Kirby Dach : Je m’adresse au même 1% encore… Dach est out pour 4 à 5 mois. Vous le prendrez l’an prochain si vous y tenez.

3. Marc-André Fleury : J’adore le Québécois et je n’oublierais sa première Coupe Stanley de 2009. Aussi, je crois qu’il méritait un meilleur sort à Vegas lors des dernières séries. Toutefois, j’ai été surpris que même 4% des poolers le choisissent, surtout avec la prolongation de contrat de Robin Lehner qui semble lui avoir volé son poste de gardien #1…

4. Brent Burns : Dû à son éclosion tardive lorsqu’il est devenu défenseur, 27% des poolers RDS semblent oublier un détail important. Burns a 35 ans! Alors que son contrat de 8M$ par saison le lie au Sharks jusqu’en 2025, on a pu constater qu’il a commencé à ralentir l’an dernier. La tendance devrait se maintenir cette année.

5. Mark Giordano : Encore une fois, l’idée est la même qu’avec Burns. Même si seulement 8% l’ont pris, rappelez-vous que le capitaine des Flames a 37 ans. Giordano était sortie de nul part en 2019 avec une saison de 74 points, mais une saison de 30 points comme l’an dernier est beaucoup plus réaliste, surtout avec la saison encore écourtée.

6. P.K Subban : Pour utiliser un prix qui existe dans la NFL, ne vous attendez pas à un Comeback Player of the Year pour l’Ontarien. Le 2% qui l’ont choisi mise sans doute sur le fait qu’il pourrait difficilement faire pire que l’an dernier, mais si nous regardons ses réseaux sociaux, rien ne semble indiquer qu’il a la tête 100% dans la game cette année encore.

7. Brayden Point : À l’inverse des 4 derniers, il n’a que 24 ans et ses meilleures années sont sans aucun doute encore devant lui. Toutefois, n’incluez pas l’année à venir dans votre calepin puisque Point risque de s’ennuyer de son ami Nikita Kucherov. Oui, Steven Stamkos sera de retour et en santé. Il est encore l’un des meilleurs snipers de la ligue, mais il n’est pas le playmaker qu’est son coéquipier russe. Bref, ça risque de paraître dans la production de l’Albertain en 2021.

8. David Perron : Oui, son retour avec les Blues semble avoir ravivé sa carrière (en plus de lui offrir une Coupe Stanley). Toutefois, à 32 ans et avec la saison écourtée à venir, je crois que l’ancien des Panthères de St-Jérôme a connu l’an dernier la dernière saison de 60 points de sa carrière.

9. Josh Anderson : Les fans du CH vont sans doute me lancer des roches. D’ailleurs, 37% l’ont pris sur RDS. À l’image de son contrat, c’est un « high risk, high reward ». Par contre, à mes yeux le risque est beaucoup trop gros. D’abord, parce qu’il revient évidemment d’une blessure à l’épaule importante qui l’a tenu à l’écart toute la saison 2020. Aussi, l’élément qui ressort le plus à mes yeux est que contrairement à 2019, où il a connu sa meilleure saison (27 buts-20 passes-82 matchs), un certain Artemi Panarin ne sera pas là pour l’aider à répéter ses exploits. Rappelons que le CH a déjà eu la « Punch Line », mais qu’il y a 2 ans, Anderson, Panarin et Dubois formaient la « PB&J Line ». Maintenant à Montréal, je ne doute pas qu’il aura un impact, seulement, comme vous savez, la plupart des pools ne récompensent pas les mises en échecs…

10. Les Bruins de Boston (en général) : J’ai été surpris de voir que Boston avait obtenu 38% du choix des poolers sur RDS dans l’est. Soyons honnête, uniquement à la défense, ils ont perdu Krug, Chara et Nordstrom. À l’attaque, Marchand pourrait même rater le début de l’année puisqu’il récupère encore d’une chirurgie pour traiter une hernie sportive. Sans compter que Bergeron et Krejci sont maintenant au milieu de leur trentaine. Bref, tout comme pour les Patriots au football, cette saison pourrait être plus difficile que prévue au hockey aussi à Boston.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.