info@levestiairech.com
CanadiensLatest News

Nick Foligno commente le départ d’Anderson

2.77KViews

L’un des mouvements qui a marqué l’entre-saison de Marc Bergevin est la transaction impliquant le centre Max Domi et l’ailier de puissance Josh Anderson. Les deux joueurs n’ont pas mis de temps avant de signer un contrat avec leur nouvelle formation. Domi s’est lié aux Blue Jackets de Colombus pour une durée de 2 saisons avec un salaire de 5,300 millions $ par année, un contrat de transition pour lui permettre de prouver sa valeur. Du côté de Josh Andersen, il a profité du fait qu’il lui restait un an avant d’obtenir son autonomie complète pour signer un lucratif contrat de 38,5 millions $ pour 7 ans, soit 5,500 millions $ par année. 

Plusieurs membres des médias et partisans ont sursauté après avoir vu la proposition du directeur général de Montréal. Un contrat aussi important donné à joueur qui a obtenu seulement 4 points lors de sa dernière saison marquée par les blessures est un risque. Plusieurs amateurs ont encore le contrat de David Clarkson en tête en qui la carrière était remplie de promesses. Bergevin, lui, est plus que content de compter un joueur aussi rapide et physique qu’Anderson. Un marqueur de but rapide et puissant dans le moule des Rick Nash et Ryan Getzlaf ne court pas les rues.

« Nous avions besoin de gabarit. C’est un besoin qui était flagrant pour nous. Dans la LNH, peut-être trois ou quatre joueurs peuvent offrir du jeu physique avec des habiletés offensives. Ce n’est pas comme s’il y avait une tonne de joueurs disponibles comme lui. On a payé un prix, mais tu n’obtiens rien sans donner rien. C’est un atout. On remplit un besoin. Une transaction fonctionne bien lorsqu’elle satisfait les deux clubs. Avec deux jeunes joueurs de centre comme Nick Suzuki et Jesperi Kotkaniemi, l’arrivée d’un Josh Anderson va leur donner plus d’espace sur la patinoire.»

Anderson en pleine forme

Personne n’a autant sa destiné entre ses mains que Josh Anderson. Il s’entraine depuis le début de la saison morte afin d’être au sommet de sa forme. Anderson était déçu de manquer les séries dans la bulle, lui qui aurait été prêt à effectuer un retour au jeu si les Jackets avaient prolongé leur tournoi. Par contre, il est convaincu qu’il connaitra une première saison à la hauteur dans l’uniforme du tricolore.

« Je sais aussi qu’il y aura des attentes, a-t-il continué. Quand tu reçois un gros salaire, tu dois produire. J’arriverai à 100 % cette année pour la santé et je jouerai mon style. J’ai le sentiment que je cadrerai bien avec cette équipe. Je pourrai être productif. »

Foligno commente

Un ancien coéquipier a même fait une sortie publique concernant le gros ailier droit. Nick Foligno, son ancien capitaine à Colombus, a fait l’éloge du nouveau joueur du Canadien en précisant à quel point Anderson va manquer à son équipe l’an prochain. 

« (Anderson) est un très bon joueur de hockey. L’an passé, sa saison a été marquée par les blessures et il n’a pas pu trouver son rythme. Il reste un gros atout. Je suis certain que c’était une décision difficile à prendre pour notre directeur général et pour nous tous. Tout le monde dans l’équipe aime Josh, il est un super coéquipier. Je suis certain qu’il va trouver sa place à Montréal et qu’il va accomplir de grandes choses. Je suis content de le savoir dans un endroit où il est excité de se trouver. Il va nous manquer. C’était dur de le voir partir, mais ça fait partie de la «business». »

Si Josh Anderson arrive en pleine forme, on peut s’attendre à de belles choses de sa part l’an prochain. Par contre, le doute est persistant. À lui de nous prouver sa valeur!

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.