info@levestiairech.com
Canadiens

Marc Bergevin : des paris qui rapportent !

Montreal Canadiens general manager Marc Bergevin speaks during a news conference following a practice session in Brossard, Que., Monday, October 6, 2014. THE CANADIAN PRESS IMAGES/Graham Hughes
2.06KViews

Le travail de DG pour une équipe de la LNH est un des métiers les plus difficile dans le domaine du hockey. Leur mission : former la meilleure équipe possible. Pour ce faire, les DG doivent compléter des transactions, signer des agents libres, et repêcher des espoirs. Si les transactions majeures ou les signatures de gros nom le premier juillet retient souvent l’œil des partisans, plusieurs mouvements mineurs finissent par avoir un impact significatif dans le futur.

Chez les Canadiens de Montréal, c’est un fait, c’est extrêmement difficile d’attirer des joueurs élites. Marc Bergevin depuis son arrivé en poste prend les moyens pour se sortir de cette situation en tentant des paris non-risqué, mais qui finissent par rapporter gros à son club.

Alors voici un palmarès des paris de l’architecte du Tricolore :

Paul Byron, provenance : Flames de Calgary via ballotage.

Paul Byron est un ancien choix de 6e tour des Sabres de Buffalo en 2007. Il mesure 5’’9’’, pèse 158lbs et est originaire de Ottawa en Ontario. Les Sabres ont abandonné son cas l’expédiant aux Flames en 2011. À Calgary, Byron ne réussis pas plus à s’imposer. Après avoir fait la navette entre la LAH et la LNH, les Flames le largue et l’envoie au ballotage. Il est finalement réclamé par le Canadien de Montréal ou le petit attaquant trouve sa place dans la LNH pour de bon. Depuis son arrivé dans la métropole Montréalaise, Paul Byron à établis ses standards comme étant un leader pouvant inscrire une moyenne de 20 buts par saison lorsqu’il est en santé.

Verdict : pari réussi!

Aleksander Radulov, provenance : KHL via agent libre.

Aleksander Radulov est un ancien choix de 1er tour, 15e au total des Prédateurs de Nashville en 2007. Radulov connais des débuts très prometteurs dans la ville du Country avec des saisons de 18 et 26 buts. Malheureusement pour lui, son comportement hors-glace lui nuit au point ou les Prédateurs sont contraint de mettre fin à leur association et le Russe doit s’exiler dans son pays natal pour jouer dans la KHL. 4 ans plus tard, Nashville tente de le rapatrier, mais Radulov éprouve encore de la difficulté à contrôler ses comportements et retourne en Russie. 5 ans après, Marc Bergevin juge qu’il doit sûrement avoir pris assez de maturité, lui qui est rendu âgé de 30 ans, le DG signe le Russe pour 1 ans et 5,75 millions $. Aleksander devient rapidement un favori de la foule Montréalaise, et Bergevin remporte son pari haut la main.

Verdict : pari réussi!

Aleksander Semin, provenance : Hurricanes de la Caroline via agent libre

Aleksander Semin est un ancien choix de 1er tour, 13e au total des Capitals de Washington en 2002. Après 7 ans d’attente, les Capitals voient enfin Semin débarquer à Washington et s’établir comme un joueur vedette. En 2013, il se joint aux Hurricanes de la Caroline ou il ne réussit pas à répéter ses exploits qu’il a fait lors de son passage à Washington. Marc Bergevin tente le pari de le relancer et lui octroie un contrat de 1 an en 2015-2016. Malheureusement son pari n’a pas fonctionné et le contrat a finalement été brisé après 15 parties.

Verdict : pari échoué

Ben Chiarot, provenance : Jets de Winnipeg via agent libre

Ben Chiarot est un ancien choix de 4e tour des défunts Thrashers d’Atlanta en 2009. Le natif de Hamilton en Ontario devra attendre 6 ans avant de faire le saut dans la LNH. Après 5 saisons avec les Jets, il décide de tester le marché des agents libres en 2019 ou Marc Bergevin prend le pari de lui offrir un contrat. À sa première saison avec les Habs, Chiarot s’est révélé être le partenaire du défenseur vedette Shea Weber. Il a aussi été une pièce importante de la brigade défensive du CH lors des dernières séries éliminatoires.

Verdict : pari réussi!

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.