info@levestiairech.com
Canadiens

Les 5 fois où le Canadien a le mieux fait paraître un gardien adverse

MONTREAL, CANADA- CIRCA 2003: Arturs Irbe #1 of the Carolina Hurricanes follows the action during a game against the Montreal Canadiens Circa 2003 at the Bell Centre in Montreal, Quebec, Canada. (Photo by Denis Brodeur/NHLI via Getty Images)
469Views

Le Canadien a cette fâcheuse habitude de ne pas marquer de buts en séries. Ce faisant, il contribue à glorifier des gardiens qui ne le méritent pas toujours. Voici un top 5 des fois où le CH a le mieux fait paraître un gardien adverse.  

#5 : Carter Hart – séries 2019-2020  

Carter Hart est sans contredit un jeune au potentiel intéressant. Malgré son inexpérience, il affiche un pourcentage d’arrêt de 0,915 et revendique un jeu blanc en saison régulière. Cela étant dit, il n’a disputé que 74 parties en deux saisons. Il s’agit-là d’un échantillon beaucoup trop petit pour pouvoir tirer des conclusions sur son avenir.  

En six parties contre le Canadien en août dernier, Hart a eu un pourcentage de 0,936 ainsi que deux blanchissages. Ses performances lui ont valu d’être comparé à son idole de jeunesse, Carey Price. Lors de la 2e ronde, contre les Islanders de New York, il est redescendu sur terre avec une moyenne de 0,905. Pourtant, les Islanders (23e dans les buts pour) ont encore plus de difficulté que le Canadien (18e) à trouver le fond du filet.  

#4 :  Cam Ward – séries 2005-2006 

Cam Ward a connu une longue carrière, certes. Gardien partant des Hurricanes de la Caroline pendant plusieurs années, il a disputé quelques très bonnes saisons. Cependant, en 14 saisons il n’a dépassé le cap du 0,910 qu’à seulement quatre reprises. Parmi ses moments les plus glorieux, on retrouve sans aucun doute ses premières séries éliminatoires. 

Après une saison recrue très ordinaire (0,882), il aide les Hurricanes à éliminer le Canadien en six matchs. Fort d’une moyenne de 0,940 au cours de cette série, on lui annonce un avenir brillant. Malheureusement pour lui, il connaît une 2e saison passable (0,897) et une 3e campagne aussi peu reluisante (0,904). Si les choses se sont éventuellement replacées pour Ward, il apparaît clair que ses débuts contre Montréal étaient une anomalie.  

#3 : Craig Anderson – séries 2012-2013 

Craig Anderson fait partie des bons réservistes de la Ligue nationale. Il est à son meilleur lorsqu’on ne lui impose pas une charge de travail trop lourde. En 2012-2013, il connaît une excellente fin de saison devant la cage des Sénateurs d’Ottawa et se voit accorder le rôle de partant pour les séries. 

Les Sénateurs n’ont eu besoin que de cinq matchs pour défaire Montréal en première ronde. Les statistiques d’Anderson ne sauraient être ignorées. Porté par ses succès en saison, il poursuit sur sa lancée et obtient un tétanisant pourcentage de 0,950. Ça y est, Ottawa a trouvé une perle rare ! En deuxième ronde, Anderson se fait trouer par Pittsburgh, comme le reflète sa moyenne de 0,884. Deux ans plus tard, le Canadien sabote presque à nouveau son propre navire en ne marquant que quatre fois en quatre matchs contre Anderson. Heureusement qu’Andrew Hammond a été plus généreux.  

#2 : Arturs Irbe – séries 2001-2002 

Rendu ici, les mots manquent. Arturs Irbe, vraiment ? Les jambières blanches, le casque Jofa, la grille de joueur… Il faut croire que c’était suffisant pour intimider le Canadien. En relève à Kevin Weekes, Irbe accorde quatre buts en trois matchs avec une moyenne de 0,947 et contribue à éliminer Montréal. En carrière, le Roi Arturs (comme personne ne l’appelle) a une moyenne de 0,899.  

#1 : Michael Leighton – séries 2009-2010  

Difficile de ne pas rire en écrivant ces lignes. En carrière, Michael Leighton a disputé 111 matchs de saison régulière, maintenu une moyenne de 0,900 et enregistré quatre blanchissages. Lors de cette série de cinq matchs contre le Tricolore, Leighton voit sa moyenne atteindre 0,950 en plus de réussir trois blanchissages.   

Après la saison 2009-2010, Michael Leighton participe à sept matchs en sept ans dans la LNH.  

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.