info@levestiairech.com
Canadiens

Le repêchage 2021 – À quoi s’attendre!

622Views

L’année 2020 est marquée par d’énormes changements. Plusieurs secteurs du hockey sont frappés de plein fouet par la pandémie et les dirigeants doivent se questionner sur leurs méthodes de travail. Le repêchage d’entrée de la Ligue nationale de hockey n’y fait pas exception. La dernière séance qui eut lieu les 6 et 7 octobre dernier devait avoir lieu les 26 et 27 juin 2020, soit 102 jours avant la nouvelle date fixée par la LNH. 

Dans cette optique, la soirée de la 1ère ronde, une soirée spectaculaire où les jeunes espoirs montent à tour de rôle sur la grande scène pour endosser le chandail de leur nouvelle équipe, a dû être réinventée. Les mesures sanitaires imposées par les gouvernements ont forcé les équipes à procéder à un repêchage virtuel comme l’avait fait la ligue nationale de football quelques mois plus tôt. 

Tout de même, le travail d’évaluation des jeunes joueurs de hockey ne se limite pas à ces journées de sélection. Les festivités sont à peine terminées que les équipes retournent au travail. Les paramètres changent, mais l’objectif reste le même: dénicher les diamants qui sommeillent dans les rangs juniors à travers le monde.

Les nouveaux paramètres 

Être recruteur amateur c’est aussi être dans ses valises afin d’assister à un nombre incalculable de matchs durant l’année. Il n’y a rien de mieux pour l’évaluation d’un jeune joueur que d’être dans son environnement. Malheureusement, c’est ce qui risque de manquer le plus aux équipes durant la saison 2020-21. La majorité des accès aux parties sont limités aux joueurs et aux entraineurs des formations impliquées ne laissant que les bandes vidéos à la disposition des formations professionnelles. Les discussions avec l’entraineur et les autres membres du personnel des joueurs ciblés seront primordiales pour une évaluation optimale. La réputation des jeunes espoirs aura une influence majeure sur leur rang de sélection.  

Un autre élément vient compliquer le travail des recruteurs. Plusieurs joueurs n’ont toujours pas commencé leur saison à l’heure actuelle. Ne pas avoir la chance de mettre ses patins ne permet pas aux jeunes éligibles au repêchage de 2021 de se faire valoir. Du côté de la CHL, la Ligue de hockey junior majeur du Québec est la seule ligue en branle. La NCAA et la DEL tardent à s’activer alors que les équipes en Russie, en Suède et en Finlande sont majoritairement en marche. De plus, plusieurs équipes sont frappées par la Covid-19 et doivent mettre leur saison en pause. Les calendriers de chaque ligue n’ont jamais été autant modifiés au cours d’une saison. Quand les jeunes pourront recommencer à patiner, ils voudront en mettre plein la vue, c’est certain. 

Une semblant de déjà-vu

Aventurons-nous dans les prédictions pour le printemps 2021. Il est possible de s’imaginer être dans une situation semblable à cette année. Les équipes n’auront probablement pas accès au fameux Combine organisé afin d’évaluer la forme physique des jeunes espoirs. La date du repêchage sera possiblement repoussée puisque la LNH et le comité des joueurs voudront maximiser le nombre de matchs durant cette saison écourtée. Verrons-nous les tournois comme le U18 être annulé à nouveau? Aurons-nous des séries dans les ligues juniors cette saison? Rien n’est en place pour aider les formations dans leur travail. Une chose est sûre, le repêchage aura tout de même lieu. 

Des surprises à prévoir

Le repêchage est souvent décrit comme une science inexacte. On pourra dire qu’elle atteindra un sommet cette année. Plusieurs joueurs se battent pour l’honneur de la 1ère position. L’an dernier, Alexis Lafrenière faisait l’unanimité chez les recruteurs. Cette année, le nom d’Aatu Raty sort encore à ce jour comme un choix intéressant à cette position, mais les dépisteurs ne sont pas aussi catégoriques à son sujet.

Plusieurs jeunes joueurs connaissent des débuts intéressants: Owen Power, Matthew Beniers, Luke Hughes, William Eklund, Kent Johnson et Jesper Wallstedt. Tous ces joueurs ont des qualités qui leur sont propres et pourraient brouiller les cartes. Inversement, de très bons joueurs glisseront. C’est inévitable. Cole Sillinger, Mason McTavish, Brandt Clarke sont tous des espoirs classés en première ronde qui n’ont toujours pas chaussés leurs patins dans un match compétitif. Le meilleur joueur de la cuvée pourrait être le joueur sélectionné au premier rang, au sixième rang ou même au vingtième rang. 

Avec l’arrivée de la loterie et la nouvelle réglementation, il est plus rare de voir les équipes s’engouffrer volontairement dans le bas du classement avec le premier choix en tête. L’effort est véritable pour rester compétitif. Chaque équipe désire rester dans la course pour la danse printanière. Cette année avec le manque d’exactitude au niveau de l’évaluation, les équipes voudront tenter leur chance plus que jamais pour améliorer leur équipe rapidement. Nous pouvons nous imaginer voir les équipes se débarrasser de leurs choix au profit d’aide immédiate. Avec le manque de certitude quant au développement des joueurs, ils voudront maximiser leur chance de mettre la main sur la Coupe Stanley.

Par contre, bien se positionner au repêchage fait presque partie d’un monde lointain. Le manque de matières à l’évaluation rendra ce repêchage alléchant pour les équipes de qualité qui se retrouveront à sélectionner tardivement. Le rang de sélection aura une importance plus que minime. Plusieurs joueurs qui auraient dû être des choix de première ronde seront sélectionnés dans des rondes ultérieures. Les équipes qui ont accumulé plusieurs choix pour le prochain encan amateur auront plus de latitude pour prendre des risques qui pourraient s’avérer très payants. 

Les changements sont peut-être temporaires, mais nous aurons droit à tout un chaos au prochain repêchage. Il sera des plus excitant.  Plusieurs scénarios s’offrent aux équipes et n’oubliez pas l’arrivée du Kraken de Seattle dans l’équation. Beaucoup de changements à prévoir dans chacune des organisations. Ce sera un été de feu! 

Crédit Photo: Paul Chiasson

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.