info@levestiairech.com
Canadiens

Le CH a la version américaine de Jamie Benn entre les mains

17.6KViews

Sans manquer de respect à personne, dans quelques années quand on voudra parler d’Alex Tuch, le gros attaquant des Golden Knights de Las Vegas, on parlera de lui« comme le frère de l’autre » et non l’inverse.

Rappelez-vous donc bien de la phrase suivante car, elle vous fera passer pour un visionnaire. Luke Tuch, un choix de 2e ronde (47e au total), va devenir un véritable attaquant de puissance dans la LNH. Voilà, c’est dit.

Une comparaison prometteuse

Ce n’est pas pour rien que son entraîneur pour les Terriers de Boston University, Albie O’Connell, l’a qualifié de « vol » à son repêchage. D’ailleurs, ce dernier appuie même la comparaison entre lui et Jamie Benn. La comparaison provient notamment de leur physique (tous deux à 6’2 » et un peu plus de 200 livres), mais aussi par leur style de jeu et surtout leur caractère. Mentionnant que quelque chose en Tuch fait qu’il est prêt à faire « tout ce qu’il faut faire pour gagner ». Bref, même s’il n’a pas encore de Art Ross, c’est tout de même flatteur venant de quelqu’un qui a aussi coaché des joueurs tel que Jack Eichel, Brady Tkachuk et Charlie McAvoy.

Des débuts retardés

Pour en revenir à Tuch (qui n’a seulement que 18 ans), il se sentait prêt à quitter le programme de développement pour passer aux rangs universitaires dès cette année. Toutefois, la pandémie l’empêche actuellement de démontrer l’étendu de son talent à ce niveau de jeu. En effet, son premier match à été annulé et les deux suivants reportés. D’ailleurs, il n’est pas le seul à en souffrir puisque des 11 équipes de la division Hockey-East, seulement 5 ont joué au moins un match. On croise donc actuellement les doigts pour que ses débuts prévus le premier janvier contre Northeastern restent à l’horaire. Pour ce qui est d’en attendant, il s’agit d’une chance pour lui de continuer à peaufiner son français.

Bref pour tous ceux qui diront que la comparaison avec Benn est exagérée, rappelez-vous qu’en 2007 ce dernier n’était qu’un choix de 5e ronde (129e au total) qui lui aussi passait sous le radar. Non, lui non plus ne s’est pas qualifié au championnat du monde junior à 18 ans, alors soyez patient. Pour le reste, je vous laisse comparer par vous même!

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.