info@levestiairech.com
Latest NewsLNH

Laine intimidé par ses anciens coéquipiers ?

579Views

La saga Pierre-Luc Dubois s’est finalement terminée par un échange entre les Jets de Winnipeg et les Blues Jackets de Colombus.

Il était clair que les jours du québécois étaient comptés à Colombus. De son côté, Patrick Laine était plutôt discret, une mystérieuse blessure le tenant à l’écart du jeu. Cet échange sera épié sur tous les angles et nous donnera droit à plusieurs comparaisons, au fil du temps.

Un joueur étoile

Patrick Laine est arrivé à Winnipeg à l’âge de 18 ans, déjà il ne laissait personne indifférent. Auteur de 36 buts à sa première saison avec l’équipe, le jeune joueur finlandais répondait aux attentes. La saison suivante n’en fut pas moins différente, il marqua 44 buts, et ce sur une deuxième ligne d’attaque.

Les partisans de Winnipeg avaient trouvé leur nouveau joueur de concession, un nouveau Teemu Selanne. On peut donc se demander qu’à bien-t il put se passer pour que cette attaquant étoile soit échangé ?

Victime de sa popularité

Un article paru en Finlande semble vouloir donner quelques éclaircissements sur les raisons qui auraient poussé Laine hors de Winnipeg.

Or, selon cet article, Patrick Laine aurait subi un mauvais traitement de la part de ses coéquipiers, Mark Sheifele et Blake Wheeler. La popularité grandissante que connaissait Laine aurait dérangé Blake Wheeler.

Ce dernier qui jouait, depuis quelques saisons, à la droite de Marc Sheifele, aurait intimidé le jeune joueur dans le but de ne pas perdre son poste sur le premier trio.

Wheeler sentait que sa position sur le côté droit de la première chaîne était menacée parce que Laine était à l’origine un ailier droit. Wheeler n’était pas non plus enthousiaste à l’idée que la Finlande devienne un jeune homme qui devient presque aussi populaire à Winnipeg que Teemu Selänne…

Toujours selon cet article, l’entraîneur Paul Maurice aurait été trop faible pour régler la situation. Témoin des traitements réservés à Laine, l’entraîneur aurait laissé la situation se détériorer.

L’entraîneur-chef des Jets Paul Maurice était trop faible pour défier Wheeler et Scheifele. Maurice a donné et continue de laisser Wheeler et Scheifele diriger l’équipe.

Une source fiable ?

Il s’agit d’accusation importante et il ne faut pas oublier qu’elles proviennent d’un article finlandais. Aucune preuve de ce traitement n’a été établie et elles n’ont pas été confirmées par le joueur concerné. La seule chose qui donne du poids à cet article est les commentaires qu’a donnés Paul Maurice au sujet du départ de Patrick Laine.

Maurice a déclaré qu’il a essayé de créer un environnement pour chaque joueur où ils peuvent sentir qu’ils peuvent être à leur meilleur. En ce qui a suivi la loi, Maurice a avoué qu’il avait échoué et qu’il en avait pris l’entière responsabilité.

Ici pour voir l’article en question.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.