info@levestiairech.com
LNH

La fin de Patrick Kane à Chicago ?

Jun 18, 2015; Chicago, IL, USA; Chicago Blackhawks right wing Patrick Kane (88) gives a thumbs up to the crowd during the 2015 Stanley Cup championship parade and rally at Soldier Field. Mandatory Credit: Jon Durr-USA TODAY Sports
791Views

Les Blackhawks de Chicago ont connu leur part de succès, lors de la dernière décennie. Armés d’un groupe de joueur tel, Toews, Kane, Keith, Hossa, ils ont réussi à remporter trois coupes Stanley. Plusieurs ont parlé d’une dynastie et avec raison. Cependant, avoir une équipe compétitive chaque année n’a rien de simple avec le plafond salarial.

Stan Bowman a dû faire face à plusieurs décisions difficiles. On peut penser aux départs de Panarin, Saad, Byfuglien. Des joueurs qui ont eux leur mot à dire dans le succès de cette équipe. En signant ces joueurs de concessions à gros prix, Bowman n’a eu d’autre choix que de se départir des joueurs qu’il lui avait permis de remporter ces trois coupes Stanley.

Un nouveau départ

Comme à Montréal, la direction des Blackhawks refuse de mentionner le mot ‘’reconstruction’’. Or, plusieurs mouvements semblent souscrire à cette idée. Le départ de Brandon Saad en est certainement un, alors que celui-ci a pris la direction du Colorado en retour du défenseur Nikita Zadorov.

Jonathan Toews a fait une sortie publique pour témoigner de son mécontentement face à cette transaction. Pour lui, une telle transaction dévoilait les intentions de reconstruction que prépare Stan Bowman.

«En gros, je veux gagner, a-t-il déclaré à The Athletic. Les attentes à l’égard de moi-même et des autres leaders de cette formation, c’est de se présenter au camp chaque année et de se préparer à constituer une équipe de séries. On travaille pour gagner une coupe Stanley pour nos partisans. Là, on ne m’a jamais dit qu’on allait traverser une période de reconstruction. On n’a pas communiqué avec moi à ce sujet. Tout cela représente un choc pour moi, car il s’agit d’une direction complètement différente de celle que nous attendions.»

Mar 18, 2017; Toronto, Ontario, CAN; Chicago Blackhawks center Jonathan Toews (19) during their game against the Toronto Maple Leafs at Air Canada Centre. The Blackhawks beat the Maple Leafs 2-1 in overtime. Mandatory Credit: Tom Szczerbowski-USA TODAY Sports

Le meilleur moment

Avec les récentes blessures à Kirby Dach, Alexander Nylander et maintenant Jonathan Toews, les Blackhawks se retrouvent dans une situation difficile. La saison est sur le point de débuter et déjà l’idée de voir cette équipe en séries semble très mince.
Une attaque décimée par les blessures, une défensive douteuse et un gardien numéro 1 inconnu, voilà ce que représentera Chicago. À moins d’un changement dramatique, cette équipe terminera dans les bas-fonds.

Même si Stan Bowman refuse l’idée de reconstruire, les récentes nouvelles ne lui donneront pas le choix. La réalité d’une saison écourtée le dirigera sans doute vers cette conclusion.

Alors, qu’en sera-t-il de Patrick Kane ? Le joueur de 32 ans qui encore aujourd’hui et l’un des meilleurs de la LNH. Après cette saison, il lui restera deux ans de contrats. Acceptera-t-il une prolongation de contrat avec une équipe qui est loin de celle dans années passées ?

Clause de non-échange

Jusqu’à maintenant, la direction a indiqué qu’ils ne sont pas intéressés à échanger leurs leaders. Bien entendu, mentionner le contraire les placerait dans une situation embarrassante. Toutefois, l’idée d’échanger Patrick Kane semble logique.

Sa valeur est encore très grande et commencera à descendre dès l’année prochaine. À 32 ans, ses meilleures saisons sont sans doute derrière lui. De ce fait, les Blackhawks pourraient s’en servir pour débuter une vraie reconstruction.

Cependant, il ne faut pas oublier que Patrick Kane possède une clause de non-échange et n’acceptera pas de quitter vers n’importe quelle équipe.

Peu d’équipes qui aspire aux séries éliminatoires ont l’espace nécessaire pour accueillir Patrick Kane. Or, un joueur comme Patrick Kane peut amener une équipe à un autre niveau. Les Sabres de Buffalo, Rangers de New York, Kings de Los Angeles en font certainement partie.

Bref, il sera intéressant de voir la suite des choses pour les Blackhawks de Chicago.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.