info@levestiairech.com
LNH

Kevin Lankinen, le Binnington des Hawks?

372Views

          Personne ne croyait que Jordan Binnington des Blues allait s’établir comme partant dans la LNH, mais pourtant c’est bien ce qu’il a fait. Kevin Lankinen était auxiliaire dans la ligue américaine la saison dernière et il a joué dans la ECHL il n’y a pas si longtemps (2018-19). Peut-il devenir le partant des Hawks?

Jordan Binnington, de zéro à héros

            À l’âge de 22 ans, Jordan Binnington recevait ses premiers tirs en LNH avec les Blues. Son expérience aura été de courte durée. Il passa pratiquement la totalité de la saison à Chicago, dans la ligue Américaine. En 2013-14, Binnington était loin dans les espoirs des Blues, ayant été assigné à la ECHL. Il s’établit comme partant à Kalamazoo. Les saisons de 2014-15 et 2015-16 il semble être le partant à Chicago dans la AHL, puis en 2016-17 il partage la cage avant qu’il soit envoyé à Providence 2017-18. À Providence, club école également des Bruins, il n’est pas le favori. Finalement arrive l’année 2018-19, l’année de l’ascension. Après 16 rencontres à San Antonio, où il paraît bien avec une efficacité de ,927, il est rappelé à St Louis des suites de blessures. Son arrivée dans la LNH coordonne plus ou moins avec un changement de mentalité et d’entraîneur à St Louis. Il conserve une surprenante efficacité égale à ses performances dans la AHL, soit ,927. Il est solide en séries éliminatoire en conservant une efficacité de ,914, ce qui permet aux Blues de s’établir comme une puissance défensive et finalement remporter la coupe Stanley. Il termine deuxième à la course au Calder, en tant que gardien et à l’âge de 25 ans. Est-ce que cette histoire pourrait se répéter, mais cette fois du côté des Hawks?

Kevin Lankinen: Des débuts timides

            Kevin Lankinen était un gardien dominant dans la Liiga de Finlande. Il l’était d’autant plus sur la scène internationale, pour l’équipe de la Finlande. Au championnat du monde de 2018-19 il s’impose avec une efficacité de ,942, une moyenne de 1,50 en 8 rencontres et la Finlande remporte l’or. Ses performances sont éclatantes, il obtient la deuxième efficacité de l’histoire du tournoi, tout comme la deuxième moyenne de l’histoire derrière Andrei Vasilevskiy. Ses débuts en Amérique sont toutefois un peu timides.

            Dans la East Coast Ligue, maintenant ECHL, il est peu remarqué avec une efficacité de ,893. Dans la ligue Américaine, il ne fait guère mieux avec une efficacité de ,910 et une moyenne de 2,50. Les Hawks ne voient donc pas en lui le potentiel immédiat d’un gardien LNH solide. Il passe donc la saison entière de 2019-20 dans la ligue américaine en tant qu’auxiliaire au gardien partant des IceHogs, Collin Delia. Ni Lankinen, ni Delia ne semble être suffisamment performant pour s’imposer comme partant clair à Rockford. En 21 rencontres, Lankinen montre une efficacité de ,909 et une moyenne décevante de 3,03. Il est donc compréhensible de voir les Hawks placer Delia, ,912 et une moyenne de 2,66 en 32 matchs, devant Lankinen lors de l’ouverture du camp d’entraînement pour la saison 2020-21. Le départ de Corey Crawford ouvre une porte à une place dans le grand club. Malcolm Subban étant auxiliaire en fin de saison à Chicago, il est perçu comme le favori au poste de tandem dans la LNH. Delia, alors le plus performant dans la ligue américaine l’an passé, est pressenti comme deuxième gardien du tandem à Chicago. Voilà que la saison débute et les surprises sont bien réelles.

Recrue à l’âge de 25

            Tout comme Jordan Binnington, Lankinen a connu des moments difficiles dans la ECHL. Tout comme Binnington, Lankinen est recrue à l’âge de 25 ans. Toutefois, contrairement à Binnington, Lankinen a déjà excellé dans une ligue professionnelle qu’est la Liiga et il a été dominant à l’international. Il semble donc avoir plus d’éléments dans sa boîte à outils que Binnington avait. Delia et Subban ne semblent pas s’établir comme solide pour un tandem alors que Lankinen tire profit de sa chance et semble s’établir de plus en plus comme un gardien LNH. En 8 rencontres dans la LNH cette saison, ses 8 premières rencontres dans la LNH, il présente une fiche surprenante de 4 victoires et trois défaites en prolongation/fusillade. Sauf pour sa seule défaite en temps réglementaire, il a permis aux Hawks d’ajouter au moins un point à tous ses autres départs. Sa moyenne de 2,32 est très respectable, mais son efficacité de ,928 l’est encore plus! Après que l’organisation ait annoncé publiquement se lancer dans une reconstruction, ce qui a frustré les leaders de l’équipe, Lankinen pourrait bien être la bougie d’allumage pour relancer l’organisation qui n’a pas perdu son cœur de leaders.

            Tout peut être possible pour les Hawks. Lankinen présente une possibilité de 50% de victoire actuellement, mais une possibilité de de 87,5% d’obtenir au moins un point lorsqu’il débute une rencontre. Avec une telle possibilité d’obtenir un point, gageons que les leaders des Hawks se trouveront des ailes et peut-être réussiront-ils à prouver à l’état-major de l’organisation qu’ils ont eu tort de ne pas avoir confiance en eux pour la saison 2020-21.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.