info@levestiairech.com
Latest NewsLNH

Jonathan Marchessault à Détroit ?

5.44KViews

Les Golden Knights de Vegas n’ont pas d’autres choix que libérer de l’espace sur leur masse salariale. De ce fait, une transaction semble inévitable. Les noms de Max Pacioretty, Jonathan Marchessault ainsi que celui de Marc-André Fleury sont les noms les plus susceptibles de changer d’adresse.

Dans le dernier article sur Max Pacioretty, on discutait de la possibilité de le voir partir vers L.A. Or, aujourd’hui un journaliste de TSN Travis Yost, envoi Jonathan Marchessault à Détroit.

Un besoin de talent

Les Red Wings de Détroit sont parmi les équipes ayant le plus de marge de manœuvre. Avec près de 10 millions sous le plafond salarial, les possibilités sont énormes pour Steve Yzerman.

Avec le départ de plusieurs vétérans, la jeunesse des Wings aura besoin d’être bien entourée. La dernière saison à démontré à quel point ils auront besoin de plus de profondeur, pour ne pas dire talent.

D’autre part, une équipe comme Detroit – probablement dans une position désespérée se dirigeant vers la saison prochaine – a une plus grande probabilité d’avoir besoin de l’aide à long terme. Tyler Bertuzzi et Anthony Mantha sont déjà des étoiles dans cette ligue, mais le drop-off au reste du terrain jusqu’à présent a été important. Il va sans dire qu’essayer de gagner avec seulement deux ailiers dangereux dans une formation de la LNH n’est pas une stratégie viable

Travis Yost, TSN

Les partisans des Red Wings devront être patients, il est clair que l’équipe est en reconstruction. Toutefois, le moment semble idéal pour accélérer le processus. Plusieurs équipes sont prises à la gorge et devront se départir de joueurs de qualités, et ce à bas prix.

Un joueur comme Marchessault se hisserait immédiatement dans le top 6 (et y resterait pendant des années) pour ces deux franchises, et, franchement, ce n’est pas souvent un joueur de son calibre qui devient disponible de cette façon. C’est là qu’être opportuniste avec l’espace de chapeau – et savoir comment atténuer les risques associés à mettre tous vos oeufs dans le panier de perspective – peut vraiment mettre les organisations de reconstruction dans une position de force.

Travis Yost, TSN

Jonathan Marchessault en est le parfait exemple. Il a seulement 29 ans avec le potentiel de produire à un rythme d’un point par match et ne coute que 5 millions par année.

Un joueur comme Marchessault pourrait facilement être intégré à ces alignements de reconstruction et améliorer immédiatement les niveaux de talent de l’équipe sans obstruer une place dans l’alignement à long terme.

Travis Yost, TSN

Voici le lien pour voir l’article complet.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.