info@levestiairech.com
Canadiens

Jeff Petry, une progression atypique

638Views

Depuis son acquisition en provenance des Oilers d’Edmonton en 2015, Jeff Petry a vraiment rendu de fiers services aux Canadiens de Montréal.

En effet, la grande qualité de son patin, sa carrure imposante, sa relance, ses talents défensifs, ses talents offensifs, son tir, ainsi que sa capacité à favoriser la possession de la rondelle par l’équipe lorsqu’il est sur la glace font de lui un des piliers à la défense pour Montréal.

En fait, il est même probable que Petry puisse être inclus dans un top 30-40 des meilleurs défenseurs de toute la ligue nationale.

À ce titre, il constitue avec Weber, et peut-être Chiarot, l’un des seuls véritables défenseurs du top 4 qui ont fait leurs preuves que possède Montréal. Quoique Edmunson et Romanov pourraient brouiller les cartes.

Fait particulier cependant, contrairement à la majorité des défenseurs qui vont atteindre le zénith de leur performance vers 26-28 ans, Petry semble s’améliorer à chaque année. En 2019-2020, à 32 ans, il jouait son meilleur hockey à vie et nous faisait vivre de très beaux moments en séries contre les Pingouins de Pittsburgh.

L’évolution constante de Jeff Petry

Dès son entrée en scène avec le CH, Jeff Petry montrait de belles choses dans les deux sens de la patinoire, mais son impact offensif était somme toute réduit. Et malgré toutes les qualités de son jeu à cette époque, il était bien souvent coupable de certaines erreurs défensives, de crampes au cerveau, qui coûtaient souvent cher au Canadien de Montréal.

Voici un exemple de la profusion d’erreurs graves commises par Petry plus tôt dans sa carrière (dans l’uniforme des Oilers):

Et également de certaines autres commises chez le Canadien:

Si certaines des erreurs et des crampes au cerveau sont malheureusement restées, Petry s’est grandement amélioré tout au long de son parcours avec les Canadiens de Montréal, notamment en ce qui a trait à son jeu offensif.

Ainsi, lors de ses 150 premiers matchs de saison régulière dans l’uniforme du Tricolore, Petry a amassé seulement 51 points (0.34 points par match) avec un déploiement un peu plus défensif. Tandis que lors de ses 235 autres matchs joués pour le CH, envoyé dans la mêlée dans des circonstances très légèrement plus offensives, il a obtenu 128 points (0.54 points par match) en plus de voir des améliorations dans toutes les statistiques de possession de la rondelle.

Voici une source pour certaines des statistiques avancées de Jeff Petry:

https://www.hockey-reference.com/players/p/petryje01.html#skaters_advanced::none

L’avenir nous dira si Petry poursuivra dans la même veine l’an prochain ou non, si la prolongation de son contrat en vaudra la peine. Toujours en est-il que sa progression atypique comme joueur laisse entrevoir beaucoup de belles possibilités, et pourrait être le préambule à une très longue carrière encore avec le CH.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.