info@levestiairech.com
LNH

« Je sais que je dois échanger des joueurs »- Julien Brisebois

Julien Brisebois, RDS.ca
376Views

La signature de Mikhail Sergachev confirme le problème qui ne devait que se confirmer, le cap est dépassé à Tampa Bay. Jusqu’au début de la saison, il est permis de dépasser de 10% mais Julien Brisebois doit encore s’entendre avec des joueurs et il sait qu’il doit en laisser d’autres partir.

Une bonne signature, un cap dépassé

La signature de Sergachev est en soi excellente. Un contrat de trois ans avec une moyenne de 4,8M$ par saison c’est environ 400’000$ de moins qu’estimé par saison. Le jeune défenseur de 22 ans démontre déjà des signes de maturité et il semble être prêt pour endosser encore plus de responsabilités. L’avenir devrait être beau pour l’ancien des Canadiens, mais la réalité rattrape le Lightning.

Avec cette signature, Tampa Bay dépasse maintenant le cap salarial d’ un peu plus de 1,9M$. Ce qui n’est pas un problème pour l’instant considérant que la réglementation de la LNH prévoit que les organisations peuvent dépasser de 10% le cap lors de la saison morte. Il n’en reste pas moins que le cap est dépassé et deux autres agents libres avec restrictions sont toujours sans contrat. Anthony Cirelli, un centre de 23 ans, et Erik Cernak, un défenseur de 23 ans, sont toujours sans contrat. Cirelli a complété sa deuxième saison complète en LNH avec 44 points en 68 rencontres. Cernak a complété sa deuxième saison également, totalisant 172 mises en échec en 67 rencontres. En entrevue a The Athletic, Julien Brisebois avoue être conscient de la situation.

“Ne pas les garder n’a jamais été quelque chose de réellement considéré. Je sais que je dois échanger des joueurs pour que cela arrive, et je suis confiant que j’arriverai à échanger des joueurs pour créer l’espace nécessaire sur le cap salarial.”

Julien Brisebois a The Athletic

Qui bougera?

Tampa Bay a bien tout tenté pour se départir de Tyler Johnson. L’attaquant de 30 ans est passé par le ballotage sans être réclamé. Avec un salaire de 5M$ par année et une maigre production offensive de 31 points en 65 rencontres. Le temps semble être terminé à Tampa Bay pour Johnson. Initialement, il avait une clause de non-échange, mais il a tout de même accepté de soumettre une liste de 8 ou 9 équipes où il acceptera d’aller. Il n’est toutefois pas le seul avec une clause de non-échange.

L’attaquant de 31 ans, Alex Killorn, a accepté de changer sa clause de non-échange en soumettant une liste de non-mouvement vers 16 équipes.  A 4,45M$ pour encore 3 saisons, il vient de connaître la meilleure saison de sa carrière alors qu’il a comptabilisé 49 points en 68 rencontres. Rapporté sur 82 rencontres, le québécois aurait avoisiné 60 points. 

Ryan McDonagh à 6,75M$ encore pour 6 saisons peut devenir un poids important sur la masse. Ayant lui aussi une clause de non-échange, il est difficile de pouvoir le transférer autre part afin d’alléger la masse. Comptons également Yanni Gourde et Andrej Palat qui comptent pour un peu plus de 5M$ chacun. Ils sont également munis de clauses de non-échange. Le casse-tête est bien présent pour Brisebois. Il affirme toutefois que plusieurs discussions sont actives et que les dés sont lancés.

“Il y a beaucoup de progrès qui ont été fait. Nous travaillions sur plusieurs fronts différents, il y a plusieurs balles dans les aires. Rien ne s’est matérialisé pour le moment.”

Julien Brisebois a The Athletic

Du mouvement… bientôt

Pour Brisebois, il lui apparaît clair que des mouvements arrivent et il promet de faire une conférence de presse lorsque cela arrivera. Pour le moment, il ne faut pas prévoir de geste précipité de la part de Brisebois. Parions que lorsque la date sera connue, le Lightning changera quelque peu d’allure.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.