info@levestiairech.com
LNH

La frustration de Jack Eichel s’estompe peu à peu

Crédit photo - Jeffery T. Barnes
335Views

Au mois de mai dernier, la frustration du capitaine des Sabres de Buffalo était palpable. N’ayant toujours pas joué de parties en séries éliminatoires, il commençait à trouver le temps long. Il faut dire qu’il n’a pas réussi à le faire depuis sa sélection au 2e choix au total en 2015, soit cinq ans plus tôt.

L’organisation a compris son message. Elle a congédié son directeur général, Jason Botterill, afin de le remplacer par Kevyn Adams. Ce dernier n’a pas pris de temps pour tenter de plaire au jeune protéger de cette franchise. Il a notamment ajouté quelques éléments importants afin d’épauler son joueur de centre.

Des ajouts qui réjouissent l’athlète de 24 ans. « Je pense que c’est super! Je pense que cela a définitivement suscité de l’excitation chez moi et pour les autres gars », a-t-il mentionné à Mike Zeisberger, collaborateur sur le site NHL.

Nouvelles acquisitions

Tout d’abord, les Sabres ont remporté le derby Taylor Hall en lui consentant un contrat d’une saison lui rapportant huit millions le 11 octobre dernier. Celui-ci amènera certainement une dose de talent supplémentaire à une équipe qui n’en manque aucunement.

Ensuite, l’organisation a mis la main sur Eric Staal via le marché des transactions. Buffalo a envoyé Marcus Johansson au Wild en retour de l’ancien capitaine des Hurricanes de la Caroline. Le directeur général a également mis sous contrat Cody Eakin pour deux années à 2.25 millions de dollars. Bref, des vétérans qui pourront diriger les jeunes de cette franchise.

« Quand tu ajoutes des gars comme Taylor Hall, Eric Staal et Cody Eakin à ton alignement, ils n’apportent pas seulement du talent sur la glace, mais aussi une présence de vétérans dans le vestiaire. Dans une situation comme la nôtre où nous essayons de trouver une culture gagnante avec un jeune groupe et essayons parfois de trouver la bonne façon de faire les choses, je pense qu’avoir des gars plus âgés peut nous aider, surtout pendant les périodes d’adversité », indique Eichel.

Même situation

Taylor Hall peut même apporter un soutien moral au capitaine des Sabres, car il a lui-même connu une situation semblable à celle de Eichel. Effectivement, il a joué ses premières parties en séries éliminatoires à sa septième année dans le circuit Bettman.

Il était probablement frustré de perdre, car, cette même année, il a élevé son jeu à un autre niveau en permettant au Devils du New Jersey à se qualifier à la danse printanière. Il a d’ailleurs remporté le trophée Hart, remis au joueur jugé le plus utile à son équipe.  

De plus, l’entraîneur-chef, Ralph Krueger a l’intention de les faire jouer ensemble. Ayant été à la barre des Oilers d’Edmonton en 2012-2013, il connait bien Hall. Il croit que cette combinaison pourrait être dévastatrice.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.