info@levestiairech.com
LNH

Qu’est-ce qui explique la qualité des joueurs autonomes encore disponibles?

Crédit photo - Stephen R. Sylvanie
694Views

La campagne 2020-2021 de la Ligue nationale de hockey n’a toujours pas de date officielle afin de débuter ses activités. Plusieurs équipes ont fait des acquisitions durant la saison morte pour être fin prêtes. Cependant, quelques noms peuvent surprendre dans la liste des joueurs autonomes encore disponibles.

Dans ceux-ci, on peut retrouver Mike Hoffman, Anthony Duclair, Andreas Athanasiou, Mikael Granlund et Sami Vatanen. Ces derniers cherchent effectivement une formation qui sera intéressée à leur service.

Quelques pistes peuvent expliquer cette situation. Tout d’abord, la pandémie actuelle a gelé la masse salariale. Quelques équipes ne peuvent tout simplement pas se permettre de dépenser davantage. Il suffit de regarder la situation du Lightning de Tampa Bay.

Puisque la masse salariale n’a pas augmenté comme prévu, ces joueurs doivent donc accepter une baisse de salaire. Certains ne seraient toutefois pas prêts à le faire. De plus, certains propriétaires auraient beaucoup de difficultés financières liées aux arrêts des activités de la dernière campagne.

Pas de partenaire de danse

Thomas Drance, journaliste pour The Athletic, a justement écrit un papier concernant ce fait inusité. Selon un agent avec qui il a discuté, les dirigeants des équipes de la LNH patientent jusqu’à temps de voir à quoi la situation ressemblera.

« En début novembre, les équipes appelaient tous les jours. Maintenant, c’est un jour sur deux. Ils manifestent toujours de l’intérêt, mais certains d’entre eux attendent. Et certain, c’est nous. Nous voulons aussi attendre », a mentionné l’agent anonyme.

Tant les dirigeants que les joueurs désirent voir comment la situation se développe avant de prendre une décision. Ils ne se sentent aucunement pressés de le faire puisque, si la LNH annule la saison, cela ne sert pas à grand-chose.

« Si nous voulions déjà avoir signé, nous aurions pu le faire. Ces équipes avec lesquelles nous aurions pu signer n’ont encore rien fait d’autre. C’est comme un très long engagement, ou comme s’il y avait 31 personnes à la danse, mais sans partenaires de danse », a-t-il ajouté.

Garry Bettman espère toujours que la LNH reprenne l’action à partir du 1er janvier. Cependant, cette option semble de moins en moins probable. Les discussions sont en cours et on entame le mois de décembre. Il faut tout de même un bon camp d’entraînement pour toutes les formations, surtout pour celles qui n’ont pas joué depuis mars dernier.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.