info@levestiairech.com
Canadiens

Edmundson trop lent pour la division canadienne ?

1.15KViews

Mercredi dernier, nous avons eu un aperçu de la défensive du CH. Une défensive robuste est à tout de moins efficace le long des rampes. Les Weber, Chiarot et maintenant Edmondson s’imposent par leur gabarit.

Or, dans la ‘’nouvelle LNH’’ la mobilité et surtout la rapidité des joueurs sont de mises. Bien entendu, une défensive robuste permet de neutraliser l’adversaire en zone défensive. Toutefois, en zone neutre, le manque de rapidité du top 4 pourrait devenir un problème.

Système de jeu

Claude Julien est reconnu comme un entraîneur axé sur la défensive, ses saisons à la barre des Bruins l’ont démontré. De ce fait, le manque de mobilité des défenseurs pourrait être atténué par les attaquants du Canadiens.

Il n’en demeure pas moins que l’addition de Joël Edmundson n’est peut-être pas la solution à la ligne bleue. Marc Bergevin a certainement fait leur devoir en ce qui a trait au défenseur de 27 ans. Toutefois, la division canadienne est une donnée que Bergevin n’avait pas et les équipes de cette division n’ont pas les mêmes attributs que celle de l’atlantique.

Une division rapide

Mise à part son année en Caroline, Joël Edmunsdon à passé la majorité de sa carrière avec les Blues de Saint-Louis. Dans l’ouest, il affrontait des équipes robustes qui prônait les bagarres un contre un et l’échec avant.

La division canadienne quant à elle, sera…rapide. Les Flames, Oilers, Leafs, Vancouver sont tous des équipes qui mettent l’accent sur la relance de l’attaque et la rapidité d’exécution. Il sera intéressant de voir comment Claude Julien fera pour éviter les surnombres et surtout empêcher que sa défensive ne soit trop exposée.

Les prochaines rencontres nous donneront une meilleure idée face à cette interrogation.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.