info@levestiairech.com
LNH

Division Ouest: Les Knights et … le Wild!?

Crédit: USA Today
262Views

Des déceptions et des surprises dans la division Ouest, des grosses surprises. Qui aurait vu le Wild dans le top après la première semaine ou même Nicolas Deslaurier dans les meneurs de son équipe. Par chance, il n’y a pas de Covid-19 pour l’Ouest.

Vegas, maître mais pas incontesté

            Plusieurs voient les Golden Knights terminés au premier rang de la division Ouest et il va en ce sens pour la première semaine d’activité. Après 5 rencontres, les Knights cumulent 4 victoires et 8 points. Mark Stone est l’un des meilleurs pointeurs de la ligue avec ses 8 points en 5 rencontres. Il s’impose donc bien en tant que nouveau capitaine! Shea Theodore est l’un des meilleurs défenseurs de la ligue avec 6 points. Ils semblent avoir tout ce qu’il doit pour pouvoir participer aux séries éliminatoires. Pietrangelo semble bien s’adapter, il joue avec assurance et il ne saura tarder avant que les points entrent. Fleury apporte une énergie unique à lui, mais pas seulement. En 2 rencontres, Fleury a présenté une moyenne de 1,51 et un pourcentage de .933. Pour Lehner c’est un peu plus compliqué, 2,68 et .899. Après une défaite aux mains des Coyotes, Lehner doit retrouver ses repères.

            Étiez-vous de ceux à croire que le Wild aurait l’un des meilleurs départs de saison de la ligue? Détrompez-vous, ils l’ont fait. Un gros 8 points en 5 rencontres. Des gardiens qui rendent la marchandise et des défenseurs qui se démarquent. Le point le plus frappant est la recrue Kirill Kaprizov. Après des années d’attente, Kaprizov quitte finalement la KHL et arrive en Amérique. Il a été l’un des joueurs les plus dominants de la KHL dans les dernières années et il s’adapte bien à la LNH. Après 5 rencontres, il comptabilise 5 points. S’il continue sur cette lancée, il sera à considérer pour le Calder. Les défenseurs Matt Dumba et Ryan Suter totalisent chacun 3 points. Eriksson Ek fait également bien à égalité avec Kaprizov, 5 points. Les gardiens se dressent soir après soir et offrent une chance à l’équipe de gagner, pour le moment. Kaapo Kahkonen a bien fait à ses 2 rencontres avec 1,20 et .951 et le partant, Cam Talbot, fait également bien avec 2,34 et .925.

Les milieux de classes

            L’Avalanche n’est pas actuellement premier, mais ce n’est peut-être qu’une question de temps. 6 points en 5 rencontres, l’Avalanche compte en moyenne 3,40 buts par rencontre et en accorde 2,40. La domination est là, il ne reste que le temps à bien faire les choses. Rien de moins que 5 joueurs ont 1 point ou plus par match. Mackinnon est toujours solide, 7 points en 5 rencontres! La première ligne rend bien, Rantanen 6 points en 5 matchs, Landeskog 5 points en autant de matchs. Les défenseurs ne sont pas en reste. Le gagnant du Calder, Cale Makar compte 5 points en 5 rencontres alors que Samuel Girard continue sa progression avec 5 points également. Le nouveau venu, Devon Toews semble se plaire au Colorado, il est utilisé et il rend bien avec 4 points. Le gardien Philipp Grubauer reprend là où il avait laissé en séries, en 4 rencontres 2,00 et .931.

            À Saint Louis, le départ n’est pas celui souhaité et une disparité horrible avec une moyenne de buts marqués de 2,50 mais 3,50 de buts accordés. Les débuts sont déjà en montagnes russes pour Binnington qui en 4 rencontres il maintient une moyenne de 2,67 mais son auxiliaire n’est clairement pas Allen. Husso en 1 période de jeu il a une moyenne de 12,15 et .714. Bon, l’échantillon est trop petit ce qui corrompt les statistiques, en fait il a accordé 4 buts sur 14 tirs en une seule période. Les performances en dents de scie des gardiens sont garantes de 2 victoires en 4 rencontres des Blues. Le jeune Jordan Kyrou, 22 ans, trône au sommet des pointeurs de l’équipe avec 4 points en 4 rencontres. Un potentiel intéressant chez Kyrou connu comme un two way playmaker qui, pour le moment, n’a pas encore joué une saison complète en LNH. Probablement que vous vous demandez comment vont les nouveaux? Hoffman et Krug n’ont que 1 point en 3 et 4 rencontres respectivement.

            Il est surprenant de dire que les Coyotes font relativement bien offensivement, mais il est décevant de savoir qu’ils éprouvent des difficultés défensivement. Ils ont une moyenne égale de 3,40 buts pour et contre. La production offensive est relativement bien répartie. Le petit Conor Garland continue sa progression et son aisance s’améliore. Il totalise 6 points en 5 rencontres. Non loin derrière Nick Schmaltz et Christian Dvorak compte 5 points en 5 rencontres. Au cercle des mises au jeu, Dvorak excelle avec une efficacité de 60%. Pour le vieux Phil Kessel, la saison semble s’enligner mieux que la dernière. Il compte actuellement 4 points. Dans le but d’illustrer le manque de leadership en Arizona, le nouvel arrivé Derrick Brassard est déjà considéré assistant. Il compte le même nombre de points que Kessel pour le moment. Il faut parler de Raanta est encore une fois blessé, rien de nouveau. Toutefois, la tenue laborieuse de Darcy Kuemper fait peur, en 4 rencontres il maintient une décevante moyenne de 3,23 et .893.

Le dernier tier: La Californie

            Les temps sont durs en Californie. Les trois équipes californiennes sont à égalité dans le fond de la division. Les Kings sont les premiers avec 4 points en 4 rencontres. Le capitaine Anze Kopitar mène bien la barque avec ses 6 points en 4 rencontres et le vieux Carter joue bien avec 5 points. C’est devant les filets que les résultats n’y sont pas. Jonathan Quick semble régresser encore, en 3 rencontres il a une très décevante moyenne de 3,18 et .897. Rien de bien mieux du côté de Cal Petersen qui ne s’établit ni comme un bon partant dans la ligue américaine, ni comme un auxiliaire solide. En une présence il a une moyenne de 3,10 et .875.

            Chez les Ducks, les gros noms n’y sont pas. Pour dire, Nicolas Deslaurier est dans les meilleurs pointeurs à égalité avec Maxime Comtois, 3 points en 5 rencontres. Le meilleur pointeur de l’an passé, Adam Henrique, déçoit avec 1 point et ce n’est guère mieux pour Getzlaf avec 2 points. Le seul point positif est la tenue de Gibson qui en 4 rencontres présente une très respectable efficacité de .929.

            Rien ne va plus à San Jose, 3 défaites pour 2 victoires et 4 points. Une moyenne horrible de buts marqués de 2,40 et buts accordés 3,60! Il est difficile de gagner lorsque que la moyenne de buts accordés est largement supérieure à celle de buts marqués. Seulement 2 joueurs sont dans le positif pour le différentiel! Le jeu défensif n’y est pas et la faiblesse se fait sentir chez les gardiens où Jones et Dubnyk se partagent la tâche difficilement (respectivement .893 et .887). Le temps sera long à San Jose cette année, fort heureusement Hertl fait bien avec 6 points et Evander Kane fait les manchettes… ça fait quelques chose à se mettre sous la dent!

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.