info@levestiairech.com
Canadiens

De héros à zéro

594Views

Une histoire d’amour

Jouer avec le Canadiens de Montréal a toujours été un rêve pour plusieurs joueurs de la LNH. Pour d’autres, c’est devenu un cauchemar, une grande pression sans égard pour l’humain derrière le joueur.

Il va sans dire que la passion des partisans est comme la foudre, elle survolte les joueurs et va jusqu’à mettre fin à leur carrière si le cœur ne prend pas le choc.

Nombreux sont-ils à avoir vu leur carrière prendre fin dans l’œuf, des jeunes joueurs prometteurs qui n’ont jamais été en mesure de surfer sur la vague. Une vague émotionnelle, une vague qui vous plonge dans les plus sombres recoins, où vos doutes font surfaces et votre confiance s’estompe au rythme des questions journalistiques.

D’autres, plus mature, certains diront mieux entouré, ont appris à nager, à se laisser porter par cette pression et elle leur à servi à devenir le meilleur d’eux même. Ils sont devenus des héros, des légendes, porté par une passion partisane sans nom.

Le dernier en liste

Ilya Kovalchuk est probablement le dernier en liste. Il mentionnait dernièrement à Pat Brisson, son agent, qu’il n’avait jamais vu un marché d’hockey comme celui-ci. Un marché capable de vous faire renaître de vos cendres. Après son retour de la LNH, Kovalchuk a connu du succès qu’à Montréal. Que ce soit à L.A ou à Washington, il n’était pas l’ombre du joueur qu’il a déjà été. Pourtant, à Montréal, on pouvait apercevoir la vedette, celle qui faisait lever les foules.

Ilya Kovalchuk lors de son passage à Montréal

Dans le dernier article de Ibsen Pepperall, il émet une comparaison entre Jonathan Drouin et Alex Galchenyuk. Deux joueurs au talent indéniable, deux joueurs qui vous laisse entrevoir, toute la beauté du hockey. Pourtant, l’un a quitté Montréal et il est maintenant à la croisé des chemins et l’autre est toujours en remise en question.

Les dernières années, voir même décennies, n’ont rien des glorieuses années de la Sainte-Flanelle. Elles ont été pour le moins décevantes, les partisans les plus loyaux se sont senti trahi à plusieurs reprises. Des années de misère ont fini par créer un doute permanent dans l’esprit des gens. Alors que chaque décision est remise en question, la foi n’y est plus. Les joueurs en payent le prix, surtout les plus talentueux, alors qu’on leur laisse porter le fardeau d’une nation.

Un nouveau tournant ?

Marc Bergevin semble vouloir remédier à la situation. Avec de nombreuses acquisitions, nos joueurs les plus talentueux seront mieux entourés. La profondeur du Canadien pourra aider à mieux répartir la pression et laisser respirer, un peu mieux, ceux qui en ont le plus besoin. Pour une fois, les partisans pourront espérer un destin digne des meilleures années.  

Dernière conquête de la coupe Stanley par le Canadiens de Montréal en 1993
Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.