info@levestiairech.com
Canadiens

Danault indispensable, vraiment ?

924Views

Le début de saison du Canadiens nous démontre que leur parcourt en série n’était pas de la chance. Avec une fiche de 4-0-2, le CH se hisse au sommet de la division Canadienne. Ce qui resort le plus de ses victoires est certainement le rendement des jeunes joueurs de l’équipe.

Nick Suzuki joue comme un premier centre, solide défensivement, et capable de produire à la hauteur d’un point par match. Jesperi Kotkaniemi remplit bien son rôle de troisième centre, on revoit le joueur que nous avions vu en série.

Jake Evans est impressionnant, impliqué dans tous les aspects du jeu, il se permet même d’être offensif lors des désavantages numériques.

Moins de responsabilités pour Danault

Au cours des deux dernières campagnes du tricolore, Phillip Danault était un joueur indispensable au succès de l’équipe. Jouant principalement contre les meilleurs joueurs adverses, son jeu sur 200 pieds était irréprochable.

Bien qu’il ne produisît pas à la hauteur d’un joueur de premier centre, sa production à 5 contre 5 était l’un des meilleurs de la LNH.

Toutefois, avec l’éclosion fulgurante des jeunes joueurs de centres du CH, les responsabilités qu’a eues Danault seront sans doute diminuées, et ce plus rapidement qu’on le pense. Déjà, lors du match de jeudi soir, le numéro 24 a passé 11 :34 sur la glace, soit moins que Jake Evans.

Il est possible que Claude Julien ait voulu reposer son joueur de centre, cependant la victoire de 7-3 du CH laisse perplexe quant à la nécessité de Phillip Danault.

Toujours sans contrat.

Phillip Danault connait un début de saison respectable, il remplit son rôle défensif et il est toujours efficace pour les mises aux jeux.

Malgré qu’on n’ait rien à lui reprocher et que la saison est encore jeune, l’histoire de son contrat fait beaucoup jaser. Selon plusieurs sources, le clan Danault aurait refusé un contrat d’une valeur de 30 millions pour 6 ans, soit 5 millions par année. Un contrat semblable à celui qu’a reçu Jean-Gabriel Pageau, l’attaquant des Islanders de New York.

Dans la nouvelle réalité financière de la LNH, le contrat qu’a offert Marc Bergevin à son joueur de centre semble équitable. Bien entendu, Phillip Danault a donné de fiers services au CH, cependant le hockey reste une business et Bergevin doit manier un plafond salarial qui ne bougera pas de sitôt.

Une autre option

À la lumière du début de saison, la ligne de centre du CH ne semble plus être un problème. Nick Suzuki sera sans doute le premier centre qu’on attend depuis des années. Kotkaniemi devrait être en mesure de le seconder.

Jake Evans le plus vieux des trois à 24 ans, nous laisse voir qu’il peut être plus qu’un joueur de quatrième ligne. Avec déjà deux buts et une moyenne de 15 minutes par match, il a tout d’un joueur de troisième ligne. Sa vitesse, son sens du jeu et sa hargne laissent croire qu’il est un joueur sous-estimé.

Dans l’éventualité où sa progression continue et que ce n’est pas qu’un mirage, Marc Bergevin aura un beau dilemme quant à l’éventuel contrat de Phillip Danault.

Le DG du Canadiens voudra-t-il vraiment dépenser plus de 5 millions par saison pour un joueur de troisième ligne ? De plus, se dira-t-il qu’il est remplaçable, que ses jeunes loups pourront remplir le rôle de Phillip ?

La saison est encore jeune, cependant des décisions importantes devront êtres prises.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.