info@levestiairech.com
Canadiens

Un Championnat mondial junior acceptable mais sans plus pour Cole Caufield

230Views

Cole Caufield a disputé 5 matchs pour les États-Unis lors du présent Championnat mondial junior (l’abréviation CMJ sera utilisée pour la suite de l’article pour faire plus court), récoltant 4 points dont 2 buts avec un différentiel de -2.

Quoique l’espoir du Tricolore joue tout de même assez bien pour l’équipe américaine, figurant parmi les 5 ou 6 meilleurs attaquants de son pays, il ne s’est pas non plus grandement illustré dans les victoires des États-Unis. En outre, il ne produit pas offensivement à la mesure de son talent, et ce malgré le fait qu’il se voit accorder une grande quantité de chances de marquer.

Bon, il est vrai qu’énormément de joueurs ont vécu des CMJs <<moyens>> ou pires (comme Nick Suzuki en 2019 par exemple) et ont quand même eu de grandes carrières dans la LNH. D’autres n’ont même pas été sélectionnés pour participer à cet événement et sont aujourd’hui des vedettes de la Ligue nationale. Mais il demeure que les partisans s’attendaient à un peu plus de la part du jeune joueur pour ce tournoi, son deuxième en l’occurrence.

Ce n’est pas que Caufield joue mal dans l’ensemble. Toutefois, une proportion importante de ses présences sur la glace montrent du potentiel, titillent l’enthousiasme, et ne mènent finalement nulle part. En outre, Caufield se montre coupable de trop de revirements et devra corriger le tir pour les demi-finales contre la Finlande ou risquer les foudres de son entraîneur.

Regardez vous-même ce court vidéo des performances du jeune attaquant contre la Suède le 31 Décembre pour comprendre de quoi il en retourne. Observez tout ce talent en action pour si peu de résultats concrets.

Malgré un tournoi ordinaire jusqu’à maintenant, Caufield montre de la progression

Si la performance au CMJ 2021 de Caufield n’est pas pour impressionner les plus sceptiques à son sujet, il est tout de même possible d’identifier certaines améliorations dans son jeu par rapport à 2020.

La plus importante de ces améliorations vient de la diversification du jeu de Cole Caufield avec possession de la rondelle, un changement majeur depuis l’an passé qui pourrait être très bénéfique à long terme.

Avant cette saison, Caufield était un pur tireur d’élite, laissant les entrées de zone et le rôle de distributeur principal de la rondelle à ses coéquipiers. Cependant, cette année Caufield a vraiment mis les bouchées doubles pour essayer de devenir un porteur de la rondelle efficace en zone neutre et dans la zone offensive, capable de distribuer la rondelle ET tirer, ce qui le rend plus difficile à contrer parce qu’il est maintenant moins prévisible.

De plus, le patin du petit ailier s’est légèrement amélioré, surtout son accélération, ce qui permet à l’espoir des Canadiens de se mettre plus rapidement en position aussi bien offensivement que défensivement. Il faudra encore un peu de progression en la matière si Caufield veut maximiser son efficacité à 5-contre-5 dans la Ligue nationale et non pas se borner à un rôle de spécialiste de l’avantage numérique, mais les progrès déjà faits sont encourageants.

Il faut également reconnaître que les éléments que Caufield dit avoir le plus travaillé, son implication défensive et ses efforts en zone neutre, sont nettement meilleurs en 2021 comparés à ce qu’ils étaient la saison dernière. Malheureusement, ceux-ci restent clairement inférieurs à la moyenne des joueurs de la LNH en dépit de ces efforts, et constituent malgré tout une des faiblesses de l’attaquant, au même titre que sa petite portée et son manque flagrant de force physique.

Qu’est-ce que tout cela veut dire pour l’avenir de Cole Caufield?

Bon, Caufield ne s’est pas montré dominant pour l’heure lors du CMJ 2021. Mais la progression tangible dont il a fait la preuve par rapport à 2019-2020 importe bien davantage qu’un quelconque manque de production vu l’échantillon restreint du tournoi. Par ailleurs, la qualité somme toute appréciable de son jeu, notamment dans son match contre la Slovaquie, permet d’oblitérer une bonne partie des inquiétudes à son sujet.

Et si le jeune espoir continue à progresser au même rythme, une carrière très intéressante dans la LNH s’offre à lui. À ce titre, s’il atteint son plein potentiel le jeune attaquant devrait pouvoir devenir un ailier de premier trio et éclipser la barre des 30 buts par saison avec régularité dans l’uniforme des Canadiens de Montréal. Disons simplement qu’un tel joueur serait très, très utile aux Canadiens en ce moment.

Enfin, pour ceux et celles qui souhaiteraient continuer à suivre les exploits de Cole Caufield, lui et son équipe tenteront de se tailler une place en finale du CMJ 2021 aujourd’hui à 21:30 heure de l’Est, contre la Finlande.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.