info@levestiairech.com
Canadiens

Qu’est-ce qu’on veut vraiment comme équipe de hockey?

297Views

Je vais vous répondre littéralement à cette question avant de vous donner concrètement des explications. Alors j’inverse l’introduction pour la conclusion… Avoir une équipe championne!

Je ne vous apprends absolument rien avec cette conclusion. Peut-être que le titre et la réponse vous ennuient! Tous les jours, j’adore lire et comprendre vos commentaires sur les réseaux sociaux concernant NOTRE équipe favorite et je vous respecte, que ce soient les fans finis, les p’tits comiques, ceux qui suggèrent des opinions bigarrées, ceux qui nous demandent certaines réflexions, ceux qui argumentent avec conviction auprès d’autres fans et même parfois (j’ai bien dit parfois) des commentaires indésirables. Laissez-moi donc une chance pour ma première chronique d’aller au creux du sujet.

Comment serait l’alignement pour la prochaine saison 2022-23 du Canadiens de Montréal?

Vous vous dites : « Une autre question?… ohh boy boy, on n’a pas fini avec celui-là?! » Sérieusement oui et il y en aura sûrement d’autres. Passer par le chemin le plus long pour aller directement au but est parfois nécessaire.

Voici l’alignement non-officiel du CH à quelques semaines du début du camp d’entraînement :

Je crois que NOTRE 1ère sélection, lors du dernier repêchage ne jouera que quelques matchs avec le grand club, pour aller s’amuser avec le Rocket. En passant j’aime les voir jouer et plusieurs joueurs seront avec le CH un jour comme Roy, Mailloux et Mysak. J’ai un petit faible pour un joueur non-repêché, un certain Xhekaj.

Et quand je mentionne le mot NOUS, NOS et NOTRE, cela veut vraiment signifier que le CH c’est NOUS, les fans, les supporters, NOTRE religion, le 7e joueur lors des séries (vraiment?! Tu parles des séries là… Ouain!).

AHHH! Tant pis, je fonce : Oui, on (NOUS les fidèles) suit nos Habs depuis plus de cent ans et nous ne sommes pas prêts à les abandonner. NOUS regardons les matchs, NOUS écoutons les commentateurs (en passant, je les aime tous. Bon ça y est, je viens de recevoir une tomate derrière la tête et de me faire traiter de vendu… au moins la tomate était bonne et j’espère qu’elle était bio.) ok ok, j’adore entendre la voix de M. Houle et surtout ceci : « …et c’est le Buuuuut! ». Et si vous vous dites, ouain, les buts viennent de l’équipe adverse, alors je vous répondrais par l’intensité de sa voix que c’était un but des Canadiens, et vlan dans les dents! Bon, revenons à notre sujet principal.

Ohhh boy, trop de contrats, et aucun nouveau(x) attaquant(s) de notre club-école à part de Slafkovsky qui se présente. Sérieusement, il y a des noms qui me viennent en tête pour bousculer un peu cet alignement. Et il ne faut pas oublier la raison de cette chronique (équipe championne)! J’ai vraiment hâte de vous écrire lors d’une future chronique qui sont mes choux-choux à ne pas atteindre le grand club… pas encore.

Je vous garantis, est-ce une promesse me diriez-vous?, en fait je commence avec mes prédictions, la première fois officiellement était avec le 1er choix du repêchage de 2018 avec Jesperi Kotkaniemi, mais pour ma part j’aurais choisi le suivant sur la liste. C’est facile de le dire aujourd’hui mais cela est véridique à cause de son père que j’ai apprécié en tant que joueur de hockey, voilà vlan encore dans les… Je poursuis; Qu’un joueur sera échangé avant le premier match du calendrier. Et je vise et je l’aime vraiment : Drouin. Sauf, seulement sauf si un ou des joueurs seront sur la liste des blessés à long terme. Hughes aura l’obligation de le faire dû au satané (désolé) plafond salarial. Je vous ferai une chronique seulement sur toutes mes prédictions passées et à venir… sincèrement je ne suis pas pire mais j’avoue avoir déjà perdu un « Big Time ».

En date d’aujourd’hui (août 2022) voici l’alignement projeté par les experts de nos concurrents médias (merci) :

Slafkovsky – Suzuki – Caufield
Hoffman – Dvorak – Anderson
Drouin – Dach – Gallagher
Dadonov – Evans – Armia
Pitlick, Byron

Guhle – Matheson
Edmundson – Barron
Harris – Savard
Wideman

Price (on aura le dénouement bientôt)
Allen

Montembeault

Bye Drouin (snif snif), Pitlick prendra sa place. Puis Byron rentera dans l’alignement lorsque NOTRE ami Juraj quittera pour la ligue Américaine.

C’est bien beau l’alignement mentionné ci-haut mais… est-ce une équipe championne? Je dirais oui mais plusieurs équipes les surpassent. Alors pourquoi que NOTRE équipe n’est pas une équipe championne? Excellente question! Sur les 31 autres équipes, combien d’équipes sont plus faibles que cet alignement ? Peu mais pourquoi? Qu’est-ce qu’on veut vraiment voir d’une équipe? Le spectacle, oui mais… Les flashs, oui mais… Des leaders, oui mais… Des travailleurs (cols-bleus : respect), ça oui mais… Des buts, oui à la tonne mais… Des arrêts, oui et surtout les arrêts-clés mais… De la stabilité, oui vraiment (comme mon joueur préféré : Yzerman qui a passé toute sa carrière avec la même équipe) mais quoi d’autres?! Tous ces ingrédients réunis ainsi de se donner corps et âme quand on a le chandail sur le dos? Là on parle, mais ce que je veux, c’est que lorsque le match est terminé, j’ai hâte au prochain! Ressentir le feu dans les yeux de tous les joueurs, même après une défaite et de ne pas rester assis avec la tête baissée lors des entrevues d’après-match : NO WAY! GET UP!

Aspect de l’âge des joueurs rentent en ligne de compte également. Je comprends que le CH est en reconstruction. Faut-il vraiment repêcher des joueurs dans le Top5 pendant une décennie pour y arriver?! Il faut ajouter un joueur-étoile, c’est-à-dire un « game-changer » : La clé à notre question.

Avoir le sentiment d’appartenance. Être le 7e joueur devant ma tv même quand je ne suis pas dans les gradins avec les milliers de spectateurs qui sont au bout de leurs chaises pendant 3 périodes de 20 minutes prêts à se lever et à crier. D’avoir hâte de rejoindre mes amis/la famille avec une bière bien froide dans ma main, le sourire au visage, les yeux rivés sur l’arbitre avec la rondelle en main pour la 1ère mise au jeu du match. J’imaginer de vouloir même jouer avec eux. C’est ça que je veux, être fier de NOTRE équipe!

Allons-y pour l’appartenance, c’est d’aller solliciter un tatoueur pour me faire tatouer le logo CH sur mon corps vierge. Je veux que mon fils de 20 ans s’assoit avec moi pour voir son premier match. Mon gars est un grand sportif car il exerce plusieurs sports mais il n’a jamais vu un seul match complet du CH. Car lui, ne ressent pas une allégeance auprès de NOTRE équipe. Il aurait certainement démontré plus d’intérêt si NOTRE équipe avait remporté la COUPE il n’y a pas si longtemps pour dire à nous tous que les Canadiens sont des champions. Et oui, tout comme vous je veux et j’exige comme supporteur une équipe championne pour des années et des années à venir, AMEN!

Vous n’aurez pas de rumeurs de ma part, ni des peut-être que, ni des chroniques avec soit disant source, ni des ragots ni même des chroniques coquilles-vides, mais oui pour la passion, du concret, du vrai!

SoCHrate

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Un commentaire

  • Pour ta première chronique je trouve que tu dit peut être la réalité et du négativisme va ton faire les séries oui ou non

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.