info@levestiairech.com
Canadiens

Canadien-Maple Leafs : Une victoire signée Carey Price

856Views

Le Canadien rendait visite aux Maple Leafs avant d’avoir une semaine de congé. Claude Julien avait fait des changements dans sa formation, alors que Tomas Tatar était rayé de la formation et Victor Mete prenait la place de Brett Kulak. Ces changement ont porté fruit alors que le Tricolore a arraché une victoire de 2-1 aux Leafs.

1ère période

Le duo Matthews-Marner a débuté le match en lion. Dès les premières minutes de jeu, Marner a marqué pour donner l’avance aux Leafs. Par la suite, Toronto ont pris le dessus sur la période mais Carey Price s’est imposé pour garder le CH dans le coup.

2e période

La 2e période appartient également aux Maple Leafs. Plusieurs chances de marquer pour l’équipe locale mais Carey Price ne flanche pas. À défaut de marquer, le Canadien réussit à tenir à l’écart les canons des Leafs. La période médiane se termine sans but.

3e période

En 3e période, le Canadien s’est activé et a commencé à mettre réellement de la pression. Cette pression a fini par payer alors qu’à mi-chemin de l’engagement, Tyler Toffoli a fini par déjouer Frederik Andersen avec un tir sur réception pour enfiler son 10e de la saison. Vers la toute fin, Brendan Gallagher a manqué une déviation, mais il s’est emparé de son propre retour pour donner l’avance au Canadien. Carey Price a résisté aux tentatives de remonter des Maple Leafs pour offrir la victoire au CH.

Éléments clés du match

  • Tomas Tatar était rayé de la formation
  • Brett Kulak a cédé sa place à Victor Mete
  • Carey Price a été fumant devant son filet
  • Matthews-Marner sont toujours dangereux
  • Les dieux du hockey ont offert au canadien : 3 poteaux ainsi qu’une déviation bizarre sur le but de Gallagher
  • Enfin un peu plus d’intensité de la part du CH
Admin Pat
the authorAdmin Pat

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.