info@levestiairech.com
Canadiens

«Avec les changements qu’on a faits, la barre est haute» 

Photo par NHL.com
356Views

Arrivé en poste en mai 2012, Marc Bergevin a toujours été un expert dans la gestion des attentes. Année après année il y allait du même refrain : une fois qu’on fait les séries, tout est possible. Spécialiste du relativisme, il accumulait les déclarations selon lesquelles le Canadien n’était pas mauvais, sans pour autant être bon. Cette époque est officiellement révolue.  

La meilleure équipe à Montréal depuis 2012

En entrevue au 5 à 7, Bergevin a enfin fait miroiter des objectifs clairs et audacieux. D’entrée de jeu, il a affirmé que bien que l’objectif ultime demeurait toujours la coupe Stanley, la barre était très haute en raison des changements apportés.  

« Aujourd’hui on se parle, on a pas encore un match de disputé, on commence mercredi, mais les attentes sont hautes. […] Je crois qu’on est équipé pour faire face à la musique, que ce soit du côté rapidité, du côté physique, je pense à Jake Allen qui va seconder Carey, on est bien à cette position-là, dans l’ensemble j’aime mon équipe. » 

Questionné à savoir s’il s’agissait de la meilleure équipe depuis son arrivée, il a répondu sans détours:  

« Sur papier, je dirais oui. Encore là, on ne joue pas dans mon bureau à se lancer des feuilles, on va voir. Personnellement ce n’est pas un élément de pression, je suis plus excité de voir l’équipe performer à partir de mercredi à Toronto. »    

Julien confiant en son équipe

Même son de cloche chez Claude Julien qui semble réellement confiant en son équipe pour la première fois depuis longtemps. Lors de la période de questions cet après-midi au complexe sportif de Brossard, il a commenté ceci :   

« Je dirais qu’on a un alignement plus équilibré que lors des dernières années. On a un bon équilibre devant le filet avec deux bons gardiens. On est plus gros en défensive. Je dirais qu’on va être plus difficile à affronter. On a beaucoup de profondeur à l’attaque, surtout avec Evans, Byron et Lehkonen sur un quatrième trio. Ça nous donne beaucoup de profondeur. On est une équipe qui risque d’être plus difficile à jouer contre. » 

Voilà des déclarations qui brisent la monotonie des dernières années. Cette confiance représente un vent de changement agréable. À tous les partisans qui attendaient encore avant de s’exciter, Marc Bergevin vient officiellement de vous donner une bonne raison de le faire.  

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.