info@levestiairech.com
LNH

Aperçu saison 2020-21 : qui sera le premier entraîneur à perdre son emploi

341Views

Les attentes font partie de la vie et le hockey ne fait pas exception. Les équipes plus talentueuses croient qu’elles peuvent remporter la Coupe. Ne pas gagner résulte en un échec.

Personne ne prend le blâme plus que l’entraîneur-chef. Qu’il le mérite ou pas, c’est lui qui est le premier à partir lorsque l’équipe n’atteint pas les objectifs placés par la haute direction. Avec l’arrivée de la nouvelle saison, plusieurs entraîneurs seront sous la pression d’amener leurs équipes aux grands honneurs. Regardons de plus près ceux qui seront à surveiller.

Paul Maurice – Jets de Winnipeg

Le 12 janvier 2014, Maurice est arrivé avec les Jets et a connu du succès. Une fiche de 272 victoires en 516 parties. Un entraîneur respecté par tous, il a amené les Jets à la finale de conférence en 2017-2018, mais a eu de la difficulté à traverser la première ronde. La direction pourrait le congédier si l’équipe n’est pas à la hauteur cette saison.

Sheldon Keefe – Maple Leafs de Toronto

Malgré que Keefe ne soit l’entraîneur des Leafs que depuis 14 mois, la pression des partisans et de la direction est constante. L’élimination surprise de l’été dernier, face à Colombus, a causé beaucoup d’insatisfaction et de mécontentement. Les acquisitions de Brodie, Thornton, Simmonds et Vesey à l’équipe sont vu par la direction comme des ajouts importants. C’est à Keefe de faire performer ses joueurs dans les moments importants.

Mike Sullivan – Penguins de Pittsburgh

Lorsque Sullivan a été embauché en décembre 2015, il avait amené l’équipe à deux titres consécutifs en 2016 et 2017. Malgré tout, les performances des dernières années et surtout l’élimination surprise face à Montréal l’été dernier font que la confiance envers l’entraîneur n’est plus aussi présente. Rutherford a fait plusieurs changements au cours de la saison morte. Les attentes pour cette année sera d’amener les Penguins plus loin que la première ronde.

Jared Bednar – Avalanche du Colorado

L’élimination de l’été dernier face aux Stars n’a pas été mise sur le dos de Bednar. L’Avalanche était aux prises avec plusieurs blessures, dont celle au gardien partant Philipp Grubauer. Mais les attentes pour cette saison, avec une équipe en santé, seront une participation à la troisième ronde. Avec les Landeskog, MacKinnon, Makar, Kadri, Rantanen, Bednar a les outils pour réussir. Une fin hâtive pourrait signifier la fin pour l’entraîneur.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.