info@levestiairech.com
Canadiens

Alexander Romanov impressionne grandement au camp d’entraînement du Canadien

644Views

Le camp d’entraînement des Canadiens est vraiment très court cette année, comptant seulement 10 jours pour le processus entier.

Ce qui veut dire que les jeunes joueurs du Tricolore n’auront pas vraiment le temps de se mettre en valeur et impressionner les entraîneurs de l’équipe dans l’optique de se tailler un poste avec le club. Ils devront plutôt faire de leur mieux pour se montrer dignes d’une éventuelle promotion de l’escouade taxi jusqu’au grand club, et faire preuve de patience.

Cependant, malgré cette contrainte de temps importante, Alexander Romanov a quand même su tirer son épingle du jeu et a vraiment très bien fait sur la patinoire et dans les salles d’entraînement, s’attirant de fait les éloges de ses coéquipiers et des entraîneurs.

Alexander Romanov est extrêmement talentueux et intelligent sur la patinoire, cela crève les yeux, et pourrait peut-être même se révéler être un défenseur numéro un pour l’équipe s’il atteint son plein potentiel. Mais c’est la passion du jeune défenseur des Canadiens pour le hockey, sa maturité et son incroyable ardeur au travail qui impressionnent le plus.

Non content de batailler très dur lors des matchs intra-équipe, Romanov est également le premier à sauter sur la glace lorsque les pratiques commencent, en plus d’être aussi le dernier à partir. Une fois à l’extérieur de l’aréna, il décompresse et se relaxe à sa façon, soit en s’entraînant encore un peu plus.

https://www.instagram.com/p/CJpI8w7LE0S/?utm_source=ig_embed

Disons simplement qu’au vu de tout cet acharnement et cette détermination, en plus du talent présent à revendre, les pronostics s’annoncent favorables quant à l’avenir du jeune défenseur dans la LNH.

Romanov, le quart-arrière de la seconde unité de l’avantage numérique dès sa première année dans la LNH?

Il est vrai que jouer avec 4 attaquants et un seul défenseur en avantage numérique est une pratique très répandue dans la Ligue nationale récemment. Mais Claude Julien et les Canadiens semblent rébarbatifs à cette approche depuis les essais immensément infructueux impliquant Drouin à la pointe aux côtés de Shea Weber sur la première vague du jeu de puissance et les insuccès de l’équipe (moins de 14% d’efficacité) en 2018-2019.

Toutefois, à l’approche de la saison 2021 nos entraîneurs semblent avoir changé leur fusil d’épaule, du moins pour la seconde vague de l’attaque massive. Ainsi, Romanov et Mete se sont relayés à quelques reprises cette semaine comme seuls défenseurs pour les pratiques de la seconde vague de l’attaque massive de l’équipe, qui mettait en scène un tactique dite <<parapluie>>, avec un seul joueur présent à la ligne bleue pour distribuer la rondelle et deux tireurs près des bandes.

Même si Romanov, Mete, et peut-être Kulak seront sûrement impliqués dans une rotation pour ce qui est de pourvoir le poste de seul défenseur de la seconde vague de l’avantage numérique, Romanov devrait normalement hériter de la part du lion de ce déploiement offensif.

En effet, Il possède une bien meilleure vision de jeu que Kulak, passe mieux la rondelle aussi, et son arsenal de tirs est incommensurablement supérieur à celui de Mete. Ainsi les joueurs adverses devront davantage respecter l’option de tir dans son cas, ce qui devrait ouvrir un peu plus les lignes de passes et rendre l’unité moins prévisible, donc plus dangereuse que si elle était menée par Kulak ou Mete.

Une belle opportunité de se mettre en valeur pour Alexander Romanov

Enfin bref, que Romanov soit ou non le bénéficiaire de beaucoup de temps de jeu en avantage numérique, il devrait pouvoir montrer ce qu’il a dans le ventre et prendre du galon sur la troisième paire des défenseurs du CH pour commencer la saison. S’il joue très bien, qui sait, peut-être terminera-t-il l’année sur la première paire, avec Weber.

Avec tout le muscle ajouté depuis le repêchage 2018 (il mesure maintenant 6’0 et pèse 208 livres d’après les mesures officielles du camp d’entraînement) et la grande force physique inhérente d’Alexander Romanov, il se pourrait que la séquence qui suit ne constitue qu’un avant-goût de ce que pourrait faire le jeune homme à Montréal.

Romanov est le numéro 26 sur la séquence, filmée lors du CMJ de 2019. Celui qui pulvérise les 3 joueurs canadiens.

De même, si le jeune espoir continue sur sa lancée , parvient à garder intacte sa passion, sa volonté de s’améliorer, et ne se blesse pas, il fera de grandes choses dans la LNH, cela ne saurait être plus clair.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.