info@levestiairech.com
Canadiens

2021 : ça passe ou sa casse pour Charles Hudon

918Views

Pour une raison que j’ignore, les médias adorent parler de Charles Hudon. Évidemment, le fait qu’il soit québécois et qu’il joue pour le CH a sans doute un grand impact. Ainsi, alors que la saison va débuter le mois prochain et que son avenir avec l’équipe est très incertain, je me suis moi-même laissé prendre au jeu pour parler de l’ancien du Drakkar une dernière fois avant les fêtes.

Un stage en Suisse prometteur

En octobre dernier, on apprenait que le joueur originaire d’Alma irait jouer en Suisse pendant la saison morte. Après avoir évité le pire avec une blessure au genou l’ayant tenu brièvement à l’écart, on peut retenir beaucoup de positif de ce « stage » en Suisse. En 11 rencontres avec le HC Lausanne, Hudon a marqué 5 buts, 5 passes en plus d’avoir un différentiel de +7. À titre comparatif, Joe Thornton, évoluait dans la même ligue pour le HC Davos. En un match de plus, « Jumbo Joe » a marqué 5 buts et 6 passes avec un différentiel de 0. Bref, ce n’est pas trop mal comme niveau de jeu même si leur style et leur âge sont bien différents.

Voué à un parcours similaire à Gabriel Dumont?

Tout d’abord, je tiens à préciser une chose. J’ai beaucoup de respect pour Gabriel Dumont et son parcours, je l’ai moi-même vu jouer à l’époque où il évoluait pour les Bulldogs d’Hamilton, mais je trouve qu’une comparaison intéressante peut se faire. D’abord, les deux sont des Québécois (Hudon d’Alma et Dumont de Dégelis). Les deux ont évolué dans la LHJMQ (Hudon pour Chicoutimi et Baie-Comeau et Dumont pour Drummondville). Troisièmement, les deux sont des choix de 5e ronde du CH (Hudon 122e en 2012 et Dumont 139e en 2009). Finalement, les deux semblent incapables de se trouver un poste permanent dans la LNH. Pendant 4 ans de suite, de 2012 à 2015, Dumont a évolué entre Hamilton et Montréal sans jamais connaitre une saison de plus de 10 matchs avec le CH. Son record est d’ailleurs de 39 rencontres dans l’uniforme du Lightning, ce qui a mené à d’autres courtes saisons à Tampa Bay, Ottawa et plus récemment Minnesota.

Alors que Dumont a 9 points en 90 matchs, il est indéniable qu’Hudon a davantage de potentiel offensif, avec déjà 41 points en 125 rencontres dans la LNH. Toutefois, depuis sa meilleure saison de 30 points en 2018, le #54 du CH n’a marqué que 7 points dans les deux dernières saisons. Ce qui me laisse maintenant terminer avec la réflexion suivante.

Est-ce que son avenir est réellement à Montréal?

Au risque de décevoir plusieurs fan du CH, je vais répondre que non. Tout le monde sait que Marc Bergevin a fait beaucoup d’acquisitions en attaque notamment : Tyler Toffoli, Josh Anderson et plus récemment de la profondeur en Michael Frolik. Aussi, on voudra donner plus de chances aux jeunes comme « KK », Suzuki et Poehling. On en vient qu’à se demander s’il reste une place pour Hudon. C’est sur qu’il a sa part de responsabilité sur ses performances des dernières années, mais le CH doit aussi faire sa part en lui donnant une opportunité de réussir. Jusqu’à maintenant, il a joué 125 matchs dans la LNH, mais 253 dans la AHL. Ce n’est pas compliqué, son utilisation est tellement peu consistante que depuis son repêchage, il a joué pour les 3 versions du club-école, soit les Bulldogs d’Hamilton, les IceCaps de St. John’s et maintenant le Rocket de Laval.

Bref, 2021 risques d’être l’année où « ça passe ou sa casse » pour le Québécois, pour le bien de sa carrière je crois que ça devra toutefois se passer en dehors de Montréal. Sinon, on risque de voir beaucoup de tweets comme celui-ci.

Joyeux Noël tout le monde et, en attendant la LNH, bon Championnat du monde junior!

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.